Home Lifestyle ELLE NOUS INSPIRE: Ruth Bader Ginsburg, juge américaine et icône féministe

ELLE NOUS INSPIRE: Ruth Bader Ginsburg, juge américaine et icône féministe

Ce n’est pas un hasard si on vous parle aujourd’hui de Ruth Bader Ginsburg. Un documentaire retraçant le parcours incroyable de cette juge américaine sort en effet, le 10 octobre. Mais qui est cette femme que tout le monde connaît de l’autre côté de l’Atlantique?

Une icône féministe

Vous ne la connaissez pas? C’est normal. Mais aux Etats-Unis par contre, tout le monde la connaît. Pour vous donner un point de comparaison, on dit parfois qu’elle est la Simone Veil américaine. On vous explique pourquoi vous devez (absolument) retenir son nom.

Ruth Bader Ginsburg a 85 ans et est une juge membre de la Cour suprême des États-Unis. C’est en 1993 qu’elle a été nommé par le président Bill Clinton, devenant de la sorte, la deuxième femme à y siéger. Mais bien avant d’être juge, dès le début de sa carrière en tant qu’avocate, l’Américaine ne passe pas inaperçue. Ruth va se battre (et se bat toujours) pour l’égalité hommes/femmes, s’investir dans des affaires de discriminations sexuelles, dénoncer le sexisme qui règne au sein de la société américaine… Un parcours qui va la hissée au rang d’icône féministe. Il est important de se remettre dans le contexte pour bien comprendre à quel point Ruth bouleverse les codes en se battant pour les droits des femmes. En effet, à l’époque la cause féministe est loin d’avoir l’ampleur qu’elle a aujourd’hui.

Pour les Américains, elle est l’une des femmes les plus inspirantes du pays au point, qu’ils la surnomment « Notorious RBG » inspiré du rappeur Notorious B.I.G. Pour vraiment comprendre la popularité de RBG de l’autre côté de l’Atlantique, sachez que des Américains portent des pin’s avec le visage de la juge, que des affiches à son effigie se retrouve dans les maisons et que même certains se font tatouer ses initiales.

Plus inspirante que jamais

Ces dernières années, la position influente de la juge s’est encore renforcée, notamment avec son avis bien tranché. Ruth Bader Ginsburg n’hésite jamais à dire haut et fort lorsqu’elle n’est pas d’accord avec la décision de la majorité de la Cour suprême notamment lorsqu’il s’agit des droits des femmes ou encore du droit à l’avortement. Un exemple marquant (mais un peu plus ancien), comme le rappelle Paris Match, est la décision qu’elle a signée en 1996 sur la Virginia Military Institue. Ruth Bader Ginsburg a en effet, contraint l’institution militaire d’ouvrir ses portes aux femmes. Cette décision a par la suite posé le principe qu’une loi discriminant les femmes était anticonstitutionnelle.

Le documentaire

Réalisé par Julie Cohen et Betsy West, le documentaire baptisé « RBG » revient sur l’histoire et l’ensemble de la carrière de Ruth Bader Ginsburg. En retraçant son parcours, le film expose comment cette juge américaine s’est hissée à la place d’icône féministe et même à celui d’icône de la pop culture. Grâce au documentaire, on comprend également à quel point la parole de Ruth Bader Ginsburg compte encore. La femme de 85 ans n’est pas prête d’arrêter de nous inspirer.

Lire aussi: 

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.