Home Food Cuisine, sommeil, toux: le coquelicot, une fleur qui a tout bon

Cuisine, sommeil, toux: le coquelicot, une fleur qui a tout bon

Unsplash

En plus d’être joli et délicat, le coquelicot est une fleur des prés qui a bien plus de vertus que sa beauté. Idéal pour la toux et le sommeil, il se consomme également dans l’assiette. Petit tour d’horizon de cette plante originaire d’Eurasie.

Sur sa chaîne Youtube intitulée “Le Chemin de la Nature”, Christopher de Hody explique que le coquelicot a tout pour plaire. Et il n’y a pas à dire, on est conquises et on a qu’une envie: s’empresser d’utiliser cette fleur et d’en explorer ses vertus et qualités!

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

1

Les vertus gastronomiques du coquelicot

Dans sa vidéo, Christopher de Hody explique que la tige principale du coquelicot est excellente  à manger. “Elle est sucrée, vous pouvez la peler, la croquer, explique-t-il. Vous pouvez ensuite utiliser les boutons floraux comme des câpres. Vous pouvez en faire au vinaigre.” Il poursuit en expliquant qu’on peut également consommer les pétales du coquelicot. “On peut les manger directement dans la salade, c’est agréable. On peut aussi en faire des sirops.”

Mais ce n’est pas tout! Christopher de Hody explique “ce qui est génial à manger aussi, ce sont les graines. Elles se mangent quand le fruit, la capsule, arrive à maturité. Quand c’est à maturité, sous le petit chapeau, on a des petits trous, on tape dessus et les petites graines tombent dans notre main”. Il nous donne d’ailleurs au passage une super idée: lorsqu’on reçoit des invités, on dispose à côté de chaque assiette un fruit de coquelicot et chacun peut utiliser ce dernier comme un poivrier. “Les graines de coquelicot s’utilisent comme les graines de pavot. C’est de la même famille”, détaille le spécialiste.

2

Les vertus médicinales du coquelicot

“Ce qu’on utilise, ce sont les pétales”, précise Christopher de Hody. Il explique qu’on les utilise pour calmer le stress et en cas de quinte de toux. “Une toux plutôt sèche et un peu nerveuse. L’idéal à ce moment-là, c’est d’utiliser les pétales en sirop ou en infusion”, explique-t-il.

“Le coquelicot est une plante annuelle, c’est-à-dire qu’elle fait son cycle rapidement, explique Christopher de Hody. Elle va germer, faire ses feuilles, faire sa tige, ses boutons floraux, fleurs, graines, en deux, trois mois”. Il ajoute d’ailleurs que si l’on trouve les coquelicots davantage dans les champs et dans les prés, ce n’est pas un hasard: cette fleur pousse dans des sols qui ont été remués. Si on a un champ de coquelicots à côté de chez soi, on sait désormais ce qu’il nous reste à faire!

Lire aussi: 

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.