Home Lifestyle Comment créer des moodboards stimule notre imagination

Comment créer des moodboards stimule notre imagination

Rebecca Ugg via Unsplash & Cottonbro via Pexels
Rebecca Ugg via Unsplash & Cottonbro via Pexels

“Je suis fait de tout ce que j’ai vu” disait le peintre Henri Matisse. Une phrase qui résume à elle seule l’essence des moodboards. Patchwork d’idées, d’inspirations et de belles images, ils dessinent le fil rouge de notre créativité et stimulent notre imaginaire.

Si enfant vous adoriez découper de jolies photos dans les magazines pour les coller dans des carnets ou en un immense tableau placardé au mur de votre chambre, alors le bonheur des moodboards ne vous est pas inconnu. Aussi appelés “planche d’humeur” ou “planche de style”, ils sont de précieux atouts dont user avant de se lancer dans un nouveau projet, professionnel ou personnel, ou pour se recentrer sur soi-même. Mots, dessins, photos, textiles, objets… le concept ne connaît de limites que celles qu’on lui fixe. Utilisé fréquemment par les designers, décorateurs et directeurs artistiques, il est pourtant enrichissant bien au-delà de ces domaines, pour peu qu’on souhaite être à l’écoute de son inspiration intérieure.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Trouver comment on souhaite aménager son cocon, faire l’inventaire de son état d’esprit actuel ou encore puiser des concepts pour un futur projet… Le moodboard ne manque pas de possibilités et aide à donner une direction aux idées qui affluent dans notre esprit. Mélange de brainstorming et de mind-map visuel, il a pour but d’exprimer un concept par une alliance d’ambiances, d’émotions et de nuances, là où les mots sont parfois trop limités pour le faire. Et contrairement à ce que l’on peut croire, il ne demande aucune fibre artistique. Seulement d’être attentif à ses goûts et aux images qui font sens pour soi. Reste ensuite à les rassembler en un grand collage, tangible ou virtuel.

Montre-moi ton feed et je te dirai qui tu es

Un rôle que les réseaux sociaux jouent inconsciemment déjà pour nombre d’entre nous. De Pinterest, dont le but est de permettre à ses utilisateurs de “créer la vie qu’ils aiment” en fabriquant des albums de photos de leurs coups de cœur sur la Toile, à Instagram, dont certains comptes affichent des posts d’une sublime unité graphique, nous concevons déjà des ersatz de tableaux d’inspiration sans même nous en rendre compte. Mais le web regorge également d’outils destinés spécialement à fabriquer nos moodboards, comme Canva ou Mural.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Canva (@canva)

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Mais, aujourd’hui, plus que jamais, le principe de moodboard hérite aussi d’une dimension de bien-être intérieur. En cette période où l’on est amené à repenser son quotidien, à limiter ses interactions et à réinvestir son espace, afficher et coller autour de soi des images belles, créatives et lumineuses, est un moyen de se pelotonner dans sa part d’imaginaire, comme on le ferait dans un bain doux et chaud. Et de se créer une bulle inspirante, et voulue cette fois.

À lire aussi: