Home Lifestyle Couple Les millenials font chuter le taux de divorce

Les millenials font chuter le taux de divorce

taux de divorce

Aujourd’hui, quand on se dit « oui », c’est pour la vie! Selon une récente étude, la génération Y se marie moins que ses parents mais tient mieux son engagement.

Selon cette nouvelle étude sociologique réalisée aux Etats-Unis par le chercheur Philip Cohen, le taux du divorce a diminué de 18% entre 2008 et 2016 grâce à la jeune génération.

Mariage plus vieux, mariage heureux

Alors que les baby boomers, nés entre 1940 et 1964, sont de plus en plus nombreux à divorcer, les millenials, nés entre 1980 et 2000, font chuter les statistiques! Le mariage est devenu plus rare mais plus stable. Selon Philip Cohen, nous nous marions moins et plus tard que la génération précédente. Notre choix de se passer la bague au doigt serait mûrement réfléchi!

Symbole d’inégalités sociales

Autre raison de ce déclin des divorces: ceux qui choisissent de se marier sont plus instruits que les générations précédentes. Aux États-Unis, la tranche de la population peu éduquée et possédant un faible revenu fait de plus en plus le choix de vivre sous le même toit sans officialiser légalement la relation. Selon le chercheur de l’étude, cette tendance devrait encore s’accentuer dans les prochaines années. Revers de la médaille: le mariage deviendrait alors un symbole d’inégalités sociales.

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.