Home Lifestyle Comment annoncer aux enfants que Saint-Nicolas n’existe pas?

Comment annoncer aux enfants que Saint-Nicolas n’existe pas?

Saint-Nicolas
getty images

La lettre commençant par « Cher Saint-Nicolas », les petits chaussons devant la cheminée, les étoiles plein les yeux en découvrant les cadeaux au réveil, on aimerait que ça ne s’arrête jamais. Pourtant, un jour, souvent aux alentours de 7 ans, vos enfants finiront par vous questionner: « est-ce qu’il existe vraiment Saint-Nicolas? ».

Comment bien répondre à cette fameuse interrogation tant redoutée? Nous avons regroupé les conseils des experts trouvés sur Internet.

1

Laissez votre enfant vous poser la question

Peut-être craignez-vous que votre petit chéri devienne la cible des moqueries dans la cour de récréation parce qu’il croit encore à Saint-Nicolas à son âge mais il vaudrait mieux que les doutes sur l’existence du grand Saint viennent de lui, quand il sera prêt à entendre la vérité, que ce soit à 5 ans, à 6 ans ou à 8 ans!

2

Demandez-lui ce qu’il en pense

Au lieu de lui répondre abruptement « non, il n’existe pas », questionnez-le et accompagnez-le dans ce cheminement. « Est-ce que tu penses vraiment qu’il est possible de traverser la Terre entière en une journée avec un âne? », « si ce n’est pas Saint-Nicolas qui dépose les cadeaux dans la cheminée, qui pourrait le faire d’après toi? » .

3

Ne prononcez par le mot « mensonge »

Il ne faudrait pas que votre enfant se sente trahi. Dites-lui plutôt qu’il fait désormais partie du club privilégié de ceux « qui connaissent le secret » et que Saint-Nicolas existe, si on choisit de le faire vivre. Il comprendra que le but de ce mythe n’est pas de mentir mais de faire rêver.

4

Continuez à entretenir cette tradition magique

Ce n’est pas parce que votre enfant ne croit plus à Saint-Nicolas, à la petite souris ou au Père Noël qu’il faut cesser de le gâter! Continuez à jouer le jeu en lui faisant comprendre qu’il fait partie de la confidence maintenant qu’il est grand mais que la féerie ne s’arrête pas pour autant.

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.