Home Lifestyle Animaux Cette vidéo va vous couper l’envie de manger du foie gras

Cette vidéo va vous couper l’envie de manger du foie gras

Au risque de vous couper l’appétit, on vous invite à regarder cette vidéo de Konbini qui montre la réalité des canetons nés et élevés pour produire du foie gras. Jamais le foie gras ne vous aura tant donné la nausée.

L’association de défense des animaux L214 et Konbini viennent de révéler des images effroyables d’un élevage de canetons au Domaine de la Peyrouse, en Dordogne. Cette exploitation produit un foie gras récompensé par une médaille d’or au concours général Agricole 2019 et sert aussi de centre de formation. Si vous vous réjouissiez de manger ce mets de luxe aux Fêtes de fin d’année, cette vidéo pourrait bien vous couper l’appétit. On y voit une réalité que beaucoup d’éleveurs tentent de dissimuler.

Des canetons jetés vivants à la poubelle

Dans cette exploitation, seuls les mâles sont gardés pour en faire du foie gras, car les foies des femelles sont plus veineux. Les femelles sont donc mises dans une caisse, une fois les canetons triés, où elles meurent soit de faim soit d’étouffement, puisque les animaux sont incapables de respirer sous le poids des autres canetons.

Le sort des mâles n’est pas beaucoup plus réjouissant puisqu’ils se font d’abord brûler la pointe du bec pour éviter les blessures avant d’être gavés à la pompe pneumatique, durant 12 jours. Dernière étape: l’abattoir où les canetons sont plongés vivants dans un bac d’eau électrifiée avant d’être ouvert pour en retirer leur foie. Les images montrent que les canetons sont encore parfois conscients au moment d’être saignés.

Nouvelle vidéo choc de L214 : dans l’enfer des canetons destinés à produire du foie gras

Jetés vivants à la poubelle ou mutilés et gavés à la pompe… Ces canards, destinés à produire du foie gras, sont torturés de la naissance à l’abattage. Une nouvelle vidéo choc de L214 Ethique et Animaux qui a enquêté sur une exploitation en Dordogne récompensée d’une "Médaille d’or" en 2019 par le ministère de l’Agriculture.

Posted by Konbini news on Tuesday, December 10, 2019

Une législation qui n’évolue pas

Rappelons qu’aujourd’hui, en Europe, seuls 5 pays produisent du foie gras, à savoir la Hongrie, la Bulgarie, une partie de la Belgique, la France et l’Espagne. Selon une directive datant de 1998, les pays de l’Union européennes n’ont pas le droit de pratiquer l’alimentation forcée des animaux dans les élevages, débouchant « sur des souffrances ou des dommages inutiles », mais les pays producteurs ont bénéficié d’une dérogation, le temps qu’ils étudient des alternatives. Plus de 20 ans plus tard, la législation n’a pas évolué.

À lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.