Home Lifestyle Cette étudiante a inventé une chaise contre le manspreading

Cette étudiante a inventé une chaise contre le manspreading

C’est énervant, n’est-ce pas, cette manie qu’ont certains mecs à écarter les jambes dans les transports? Pour lutter contre ce qu’on appelle le “manspreading”, une étudiante britannique a eu une idée ingénieuse…

Laila Laurel, étudiante en design à l’Université de Brighton, a eu une idée plutôt originale pour décrocher son diplôme en conception 3D et artisanat. Elle a présenté une solution contre le manspreading, cette attitude masculine qui consiste à écarter les jambes dans les transports en commun. Et si vous êtes navetteuse, vous savez à quel point ce comportement, qui nous oblige à nous recroqueviller sur notre siège, peut être énervant. Et visiblement, Laila Laurel est navetteuse…

Queen Denim GIF by Lee Jeans - Find & Share on GIPHY

Une chaise bien pensée

Motivée par cette frustration quotidienne, l’étudiante de 23 ans a développé « A Solution for Manspreading » : une chaise à laquelle on a ajouté deux morceaux de bois positionnés au niveau des hanches. Le design du siège empêche aux hommes d’écarter les jambes.

Copyright: instagram @lailapoppylaurel

Grâce à ce concept, la jeune femme a remporté le prix Belmond, ainsi qu’une bourse de 1100 euros pour développer sa chaise pour une société d’hôtellerie et de loisirs.

Une chaise pour asseoir le féminisme

Évidemment, cette chaise ne représente pas en soi une solution au manspreading, mais elle a pour objectif de questionner la société et de mettre en lumière un problème qui certes, pourrait passer pour une lubie féministe, mais qui reflète une certaine domination masculine dans l’espace public. « Avec ma chaise, j’espérais attirer l’attention sur l’acte de s’asseoir pour les hommes et pour les femmes et lancer la discussion à ce sujet » a exprimé la jeune designer.

À lire aussi sur le sujet

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.