Home Food Pourquoi mon basilic ne survit-il pas dans ma cuisine?

Pourquoi mon basilic ne survit-il pas dans ma cuisine?

Shutterstock

C’est toujours la même histoire. On investit dans une belle plante, on la dorlote, la cajole. Mais la traîtresse ne compte pas survivre dans l’univers hostile de nos assiettes Ikea. Comment faire pour garder son basilic en état le plus longtemps possible quand on n’a pas la main verte? Suivez le guide!

Il a du soleil, de l’eau et plein d’amour mais ne veut pas survivre et se laisse mourir. Votre basilic est tout mou, tout flétri, jaune? Il est peut-être encore temps de le sauver!

Devenez la reine/le roi des plantes aromatiques

Pour bien conserver votre basilic, replantez-le en pleine terre dans un pot d’au moins 15x15cm. Si votre plant peut survivre dans son pot d’origine, il sera beaucoup plus épanoui après un rempotage. Placez-le au soleil, à l’abri du vent et assurez-vous que le pot soit bien drainé pour éviter l’eau stagnante. Il peut rester à l’intérieur toute l’année ou à l’extérieur de mai à septembre.

Arrosez-le régulièrement. La terre ne doit pas sécher.  En tant que plante méditerranéenne, elle appréciera d’avoir toujours “les pieds” dans l’eau mais la surface de la terre à peine humide. Autrement dit, il est plus adapté de l’arroser par le bas. C’est d’ailleurs l’un des conseils à principalement retenir: optez pour un pot à trou et arrosez-le par la soucoupe sur laquelle repose le pot.

Bon à savoir:

  • Si les feuilles deviennent jaunes, c’est qu’il y a trop d’eau.
  • Il faut couper les fleurs régulièrement.
  • Couper les grosses feuilles laissera la possibilité à de nouvelles de repousser plus vite.

Lire aussi: