Home Lifestyle Attention, les ztringz de vos enfants ne sont pas sans danger

Attention, les ztringz de vos enfants ne sont pas sans danger

Child playing classic, old-school string game and didactic toy with her fingers, creating shape of jacobs ladder, developing her motor skills. IQ, education, intelligence, fun and childhood concept.

Le ztringz, ce grand élastique multicolore, est la star des cours de récréation. Le but est de créer des figures avec celui-ci grâce à ses doigts: le hamac, l’étoile, le parachute, la tour Eiffel ou encore la boite à diamants.

Ce petit jeu ne date pas d’hier et paraît bien inoffensif. Il serait même bénéfique pour les enfants car il développe la dextérité des doigts et la mémoire. Mais une maman a diffusé jeudi dernier une publication interpellante sur Facebook. Sa fille a bien failli s’étrangler avec son ztringz…

Plus de peur que de mal

“AVIS AUX PARENTS. DANGER” écrit Djukulélé Marabuju sur Facebook avant d’expliquer l’aventure paniquante qui est arrivée à sa fille, Mélly.

“Cette ficelle colorée nommée “stringz” fait fureur dans les cours de récréation. Les enfants font avec des figures en les manipulant avec leurs mains. J’en ai acheté une à Mélly hier qui très vite me montre les figures qu’elle connaît. Elle commence à faire une figure en mettant la ficelle autour de son cou… Cette figure elle l’a apprise en cours de récréation. Avec son père, on intervient de suite lui rappelant que l’on ne s’enroule rien autour du cou en raison du danger que ça représente. Malgré nos avertissement Mélly a réessayé cette figure seule dans sa chambre et s’est retrouvée avec la ficelle coincée et serrée autour de son cou. Elle a pu nous appeler, nous avons dû couper pour lui défaire la ficelle. Elle garde une belle marque de serrage au niveau du cou. Il me semble important d’informer mon entourage car l’issue pourrait être dramatique”.

Le post de cette maman a été partagé plus 176 000 fois. Un message qu’il faut continuer à diffuser en masse pour éviter que le pire ne survienne à un autre enfant…

Lire aussi:

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.