Home Lifestyle Après son agression, Marie Laguerre lance la plateforme « Nous toutes harcèlement »

Après son agression, Marie Laguerre lance la plateforme « Nous toutes harcèlement »

Le 24 juillet, Marie Laguerre était harcelée et frappée par un homme, après lui avoir répondu. Elle avait partagé la vidéo sur les réseaux sociaux, ce qui lui avait valu beaucoup de soutien de la part des internautes. Aujourd’hui, elle lance « Nous toutes Harcèlement », un site pour recueillir les témoignages d’agressions.

24 juillet, en plein Paris: Marie Laguerre, 22 ans, se fait agresser verbalement dans la rue. Elle lui adresse alors un « ta gueule », avant de se faire frapper par son agresseur, devant une terrasse bondée. La jeune femme porte plainte, et poste la vidéo de son agression sur les réseaux sociaux. Une manière pour elle de faire réagir et de prouver que non, il ne faut jamais se taire.

[EDIT : A tous ceux qui disent que les témoins n'ont pas assez bien réagi : tout s'est passé très vite et ils n'ont pas eu le temps de comprendre la situation. L'agresseur était dangereux. Après l'agression, je suis revenue et les témoins ont été d'un grand soutien, merci de ne pas les lyncher]Hier soir, alors que je rentrais chez moi, vers le Boulevard de la Villette dans le 19ème arrondissement à Paris, j'ai croisé un homme. Il s'est permis de m'adresser des bruits/commentaires/sifflements/coup de langue sales, de manière humiliante et provocante à mon passage.Pas de chance, c'était pas le premier de la journée et j'étais fatiguée. J'ai donc lâché un "ta gueule" en traçant ma route.Car je ne tolère pas ce genre de comportement. Je ne peux pas me taire et nous ne devons plus nous taire. Ça n'a pas plu à cet homme. Après m'avoir jeté un cendrier dessus, il est revenu sur ses pas et m'a suivi dans la rue.Il m'a frappé au visage, en pleine rue, en pleine journée, devant des dizaines de témoins.J'ai porté plainte.Ce n'est pas le seul. Le harcèlement c'est au quotidien. Ces hommes qui se croient tout permis dans la rue, qui se permettent de nous humilier et qui ne supportent pas qu'on s'en offusque, c'est inadmissible. Il est temps que ce genre de comportement CESSE.#NousToutes

Posted by Marie Laguerre on Wednesday, July 25, 2018

De l’agression à l’action

Suite à cette histoire, Marie Laguerre vient de créer son propre site « Nous Toutes Harcèlement« : une plateforme qui recueille anonymement les témoignages de harcèlement, que ce soit dans la rue, au travail ou dans la sphère privée.

Je pense que c’est important aujourd’hui de pointer du doigt que ça peut être ton pote, ton frère, ton père ou ton fils et ce n’est pas facile à accepter. Mais au lieu de les protéger, je pense qu’il faut vraiment ne plus tolérer ces comportements et ça passe vraiment par tous les citoyens

a déclaré Marie Laguerre samedi 4 août sur France Inter. Pour gérer la plateforme, Marie Laguerre s’est entourée de militantes féministes et de l’association Les Effrontées. Depuis son lancement, le site a déjà reçu plus de 500 témoignages. Et pour que l’action ne se limite pas à un simple site, Marie Laguerre devrait bientôt lancer une pétition pour demander au gouvernement une campagne de sensibilisation des jeunes au sexisme.

À lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.