Home Lifestyle Animaux TESTÉ POUR VOUS: soigneur d’otaries à Pairi Daiza

TESTÉ POUR VOUS: soigneur d’otaries à Pairi Daiza

Jour après jour, Anaëlle, soigneuse des otaries au parc Pairi Daiza s’occupe sans relâche de ses petits protégés. Aujourd’hui, elle nous emmène à la rencontre de Numba, Babelutte, Spirit et Mandela, les quatre otaries du parc.

Il est 14h lorsque je me dirige vers le monde de la Porte des Profondeurs. Anaëlle, la soigneuse des otaries, m’attend de pied ferme à la porte du bassin. Après quelques explications sur l’espèce, elle me tend un sceau rempli de sardines (miam!) et me fait signe de la suivre.

Rencontre avec les otaries à fourrure

C’est pour moi l’occasion de rencontrer l’une des quatre otaries prénommée Babelutte. Pairi Daiza compte quatre magnifiques otaries de ce type (un mâle et trois femelles) nageant librement dans leur bassin. Cette espèce provenant d’Afrique australe vit, dans son milieu naturel, en colonie et passe le plus clair de son temps sous l’eau. Autrefois victime de chasse excessive pour son pelage soyeux, les otaries à fourrure ne sont actuellement et heureusement plus en danger.

Training médical

A Pairi Daiza, comme pour un grand nombre d’autres espèces, les soigneurs procèdent à des trainings médicaux. Ces sortes d’entrainement, qui peuvent prendre la forme de petits spectacles, sont une opportunité pour les soigneurs de s’assurer de la bonne santé des animaux mais aussi de tisser un lien de confiance avec eux. Dans le cas des otaries, le training médical consiste principalement à répéter des gestes et séries de mouvements qui pourraient être effectués par un vétérinaire lors de soins. L’otarie va, par exemple, glisser son museau dans un masque d’anesthésie, ouvrir sa gueule, lever chaque nageoire et j’en passe. Chaque mouvement bien effectué est récompensé. Le but est donc d’éviter tout stress à l’animal s’il doit se faire soigner.

Des étoiles plein les yeux

La relation entre les soigneurs et les otaries est particulière. Dès que j’arrive dans l’enclos, je perçois très bien la hiérarchie entre les animaux et soigneurs mais aussi l’amour avec lequel les soigneurs s’occupent de leurs protégés. Ces émotions resteront en tout cas gravées dans ma mémoire pour longtemps.

1 / 4
Training médical
Anaëlle, soigneuse et Babelutte, l’otarie à fourrure
Babelutte, otarie à fourrure
Training médical
Training médical
Training médical

Anaëlle, soigneuse et Babelutte, l’otarie à fourrure
Anaëlle, soigneuse et Babelutte, l’otarie à fourrure
Babelutte, otarie à fourrure
Babelutte, otarie à fourrure

Training médical
Training médical

Retrouvez mes aventures à Pairi Daiza en images chaque vendredi sur La Une dans Le 6-8.

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.