Home Lifestyle Animaux TESTÉ POUR VOUS: fauconnier à Pairi Daiza

TESTÉ POUR VOUS: fauconnier à Pairi Daiza

Pairi Daiza et ses rapaces, une grande histoire d’amour depuis l’existence du parc. Cette semaine, je vous partage mon expérience avec l’équipe des fauconniers et par la même occasion un bon nombre des rapaces du parc.

Nourrissage des oisillons

La première chose que je vois en arrivant dans le chalet des fauconniers, c’est une petite boule de plumes qui s’agite sous une couveuse. Lucie Van Laethem, l’une des fauconnières qui travaille au parc depuis 8 ans, m’explique que c’est une petite chouette Harfang (vous voyez la chouette dans Harry Potter), un petit que l’on va aller nourrir avec ses 3 autres compagnons qui m’attendent déjà dans le jardinet. Je prends avec précaution cette petite boule de plumes gigotant dans tous les sens. Dès que je m’assieds à leurs côtés, les oisillons viennent se blottir contre moi et je commence à les nourrir à la pince à épiler.

Entrainement des rapaces

Lucie, la fauconnière, se dirige vers moi avec un sac et un gant en cuir de fauconnier et m’invite à les enfiler.

On va faire voler Jack, Tiny, Grace et Julius avec Mademoiselle. Elle va apprendre le métier.

Lucie Van Laethem, fauconnière.

Très vite, l’un des fauconniers envoie le premier rapace sur la piste, une Buse Harris, Tiny de son petit nom. Ce dernier m’épie, vole autour de moi et après quelques tentatives un peu vaines, décide de venir se poser sur mon bras. Je suis fascinée. On procède aux différentes étapes de l’entrainement avec les 4 oiseaux. A nouveau, si j’ai l’impression de les entrainer pour le spectacle donné au public, je réalise qu’il y a bien plus de raisons cachées puisque ces entrainements permettent aux rapaces de se défouler mais d’aussi tisser un certain lien avec leur soigneur.

Un job de rêve?

Il est évident que ça demande beaucoup d’entrainement aussi bien du coté des fauconniers que des rapaces pour instaurer un certain lien de confiance. Je comprends bien que j’ai travaillé avec les 4 rapaces les plus « dociles » faisant confiance à leurs soigneurs. Si au premier abord, j’appréhendais de travailler avec des rapaces, cette expérience en tant que fauconnier restera gravée dans ma mémoire pour longtemps.

Lucie Van Laethem, fauconnière

Jeune chouette Harfang

Nourrissage des oisillons accompagnée de Lucie

Nourrissage petite chouette Harfang

Grace, pygargue à tête blanche.

Un reportage et expérience à découvrir en images ce vendredi sur la Une dans Le 6-8.

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.