Home Lifestyle Animaux Pairi Daiza va rouvrir son parc et ses logements avec des nouveautés

Pairi Daiza va rouvrir son parc et ses logements avec des nouveautés

©Pairi Daiza

Dès le 13 février Pairi Daiza rouvrira ses portes et accueillera ses visiteurs d’un jour, ses abonnés ainsi que ses résidents venus s’émerveiller dans un parc repensé pour la sécurité de tous. Mais qui dit réouverture du parc, dit également nouvel accès aux logements insolites du lieu!

Le 13 février prochain, Pairi Daiza rependra du service et les visiteurs pourront découvrir les animaux nés ou arrivés durant la fermeture du parc, mais également se plonger dans un monde unique le temps d’une nuit en logeant au coeur des territoires d’animaux extraordinaires.

Lire aussi: PHOTOS: le petit éléphanteau de Pairi Daiza a un prénom

De nombreuses nouveautés

Depuis la fermeture en novembre en raison de la crise sanitaire, la vie a continué à Pairi Daiza et le parc a accueilli de nombreuses naissances, comme celles de Mathaï, l’orang-outan, ou Sayun, l’éléphant d’Asie. De nouvelles espèces ont également rejoint la danse, comme Seriy, un ours blanc mâle ou encore Tania, une morse femelle. Comptons également l’arrivée de manchots, d’un panda roux, d’antilopes cervicapes ou encore d’un iguane noir d’Utila.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

De quoi s’en prendre plein les yeux! Et si on souhaite pousser l’immersion à son paroxysme, il est possible de booker une nuit dans l’un des logements insolites du parc. Cette saison, en plus des 96 logements (chambres d’hôtels, lodges, maisons enterrées, chambres avec vision subaquatique, etc.) qui permettent de séjourner auprès d’animaux extraordinaires tels que ours bruns et noirs, loups, morses, ours blancs, daims, tigres de Sibérie et otaries de Steller, il sera possible de dormir près des manchots papous.

Plus d’informations sur le site de Pairi Daiza

Lire aussi: