Home Lifestyle Angoissée par votre départ en Erasmus ou en stage à l’étranger ?...

Angoissée par votre départ en Erasmus ou en stage à l’étranger ? Voici quelques conseils pour partir sereinement

Shutterstock
Shutterstock

Il est bientôt l’heure de plier bagage pour votre grand départ à l’étranger et vous vous posez un tas de questions. Allez-vous vous faire des amis? Combien de baskets devez-vous prendre? Saurez-vous vous débrouiller dans la langue du pays? Sans parler de l’angoisse à l’idée de quitter vos proches pour une longue période. Ces quelques astuces toutes simples vous aideront à pleinement vivre l’expérience.

1

Formuler ses craintes

Partir à l’étranger pour une plus au moins longue période est excitant et signe de renouveau. Néanmoins, ce n’est pas simple et évident pour tout le monde. Nombreuses sont les peurs et inquiétudes qu’on peut rencontrer avant et pendant l’expérience. Comme la barrière de langue, le décalage culturel, le manque des proches, la peur de la solitude, .. Il est donc important de cibler et de formuler vos craintes. N’ayez pas peur d’en parler autour de vous. Vos proches ou des gens ayant vécu le même genre d’expériences pourront vous conseiller et vous guider avant votre départ. Et si personne dans votre entourage ne peut vous rassurer, il existe une multitude de groupe Facebook où les voyageurs seront ravis de répondre à vos interrogations.

2

Bien préparer ses affaires/valises

« Et si je prenais cette paire de chaussures aussi ? ». Qu’on soit clair, même si c’est tentant d’emmener tout et n’importe quoi, il vous sera impossible d’embarquer toute votre maison. Et pour ne pas s’encombrer du superflu, il faut s’y prendre à l’avance. Quelques jours ou semaines avant votre départ, commencez une liste de ce dont vous aurez (vraiment) besoin. Cela vous laissera ainsi tout le temps d’y réfléchir, de rajouter ou d’enlever des choses. Ciblez les petits plaisirs qui vous feront du bien au quotidien, comme des photos de vos proches, des bijoux auxquels vous tenez, ou votre jeans préféré. Et si vos proches ont prévu de venir vous voir, rien ne vous empêche de compter sur eux pour vous ramener quelques affaires oubliées, ou finalement essentielles.

3

Rester en contact

Vous n’êtes pas seule à vivre ce départ et c’est souvent encore plus dur pour ceux qui restent. Famille, amis, entourage proche, c’est une épreuve pour eux aussi de ne plus vous avoir à leurs côtés. Alors, ne les oubliez pas et pensez à leur donner des nouvelles régulièrement. Prenez le temps de leur expliquer vos petites histoires du quotidien. Avec les technologies actuelles, c’est d’autant plus facile. Aussi futile soit-il, ça vous permettra de garder un lien et ça vous remontra le moral en cas de coup de mou.

4

Voir plus loin que le cadre formel du stage/Erasmus

Hors du cadre de votre stage ou de votre Erasmus, tout est prétexte à découvrir la culture et la région dans laquelle vous vivez. Enfilez une paire de basket et partez à la découverte de votre nouvel environnement. Il s’agit avant tout d’être curieuse, alors ne vous enfermez pas et allez vous balader pour repérer les bars et restos sympas, en quête de vos prochaines sorties. Renseignez-vous aussi sur les évènements, comme les expos et concerts à venir, dans votre nouvelle ville. Et parce que la solitude ne réussit pas à tout le monde, ne fermez pas la porte à de nouvelles rencontres et proposez des sorties afin de tisser des nouveaux liens et d’en apprendre davantage sur le pays qui vous accueille.

5

Quitter sa zone de confort

Ne pas avoir un niveau excellent dans la langue du pays peut parfois poser problème et même être un frein lorsqu’on est timide. Parce que, même si l’on arrive à se faire comprendre et à tenir une conversation, il est parfois plus compliqué d’être réellement soi-même, ayant l’impossibilité d’avoir le même humour, ou de se sentir complètement à l’aise. Cela pousse forcément un peu à l’inhibition.  Mais pas d’inquiétude, vous êtes là pour apprendre. Et au pire, les gens vous reprendront,et vos fautes donneront lieu à des situations cocasses et drôles dont vous vous souviendrez avec émotions quand vous serez parfaite bilingue.

6

Tenir un journal

Un Erasmus ou un stage à l’étranger est une expérience unique qui vaut la peine d’être pleinement vécue et investie. Alors pourquoi ne pas coucher sur papier tous vos souvenirs, afin de vous y replonger dans quelques années pour revivre un peu cette aventure extraordinaire.

Vous êtes maintenant parée à profiter pleinement de l’expérience incroyable de la vie à l’étranger!

Article: Coriena Drieghe

D’autres conseils avant de faire vos valises:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.