Home Lifestyle Animaux 6 astuces pour empêcher votre chat de saccager votre sapin de Noël

6 astuces pour empêcher votre chat de saccager votre sapin de Noël

Petit être démoniaque, votre chat vous guette sagement décorer votre sapin de Noël, planifiant, dans le plus grand des calmes, de détruire ce symbole des fêtes une fois votre dos tourné. Histoire que cet arbre ne se transforme pas en chapin de Noël, on a décidé de vous donner quelques conseils pour le sauver avant qu’il ne soit trop tard…

Sapins de Noël et matous ne cohabitent pas vraiment très bien ensemble, ce n’est pas un secret. Même s’ils projettent de dominer un jour le monde (du moins, c’est la rumeur), les chats ne devraient pas constituer un motif pour ne pas installer de sapin dans notre salon. Du coup, on s’arme de malice et d’ingéniosité pour contrer le complot diabolique de nos petits ronrons préférés et installer un sapin digne de ce nom.

1

Dotez votre sapin d’un pied solide

Bon, déjà, partons sur une base stable: optez pour un pied ferme et solide, dans un grand pot en matière dure de préférence. Oubliez tout de suite la croix car ça, c’est trop risqué! C’est moins joli, certes, mais c’est le prix de la survie de votre sapin de Noël. Stabilité = moins de risque de flancher = moins de dégâts potentiels.

2

Habituez votre chat au sapin

Avant de décorer votre sapin, placez-le quelques jours dans la pièce afin que votre chat s’y habitue. Laissez-le l’observer et se faire à ce symbole qui va trôner plusieurs semaines dans votre salon. Laissez-le l’appréhender et se faire sa propre idée du sapin. Cette période d’adaptation ne peut être que bénéfique pour une meilleure cohabitation.

3

Parfumez votre sapin

Certaines odeurs font fuir les chats, comme les senteurs agrumes, le pin ou encore l’eucalyptus. Pulvériser votre sapin de l’une de ces odeurs, c’est constituer une barrière olfactive entre votre chat et votre sapin. Bien sûr, on aura une légère impression d’absurde avec un sapin qui sent le pamplemousse, mais au moins, votre arbre de Noël sera protégé des griffes maléfiques de votre petit félin.

4

Coupez les premières branches

Ce qui n’est pas accessible à votre chat n’est potentiellement pas détruisable… Du coup, pensez à couper les branches les plus basses de votre sapin et ce, même si vous avez déjà placé ce dernier dans un pot. Cela réduira l’envie de jouer avec ce qui leur est accessible.

5

Attachez votre sapin au mur ou au plafond

D’apparence violente, cette technique est purement et simplement une anticipation des futurs dégâts que pourrait causer votre petit félin. Pour l’accrocher, on oublie la ficelle hein, évidemment. On choisit une matière plus solide que ça, comme celle utilisée pour les baudriers, et on accroche le sapin afin de la stabiliser complètement et l’empêcher de danser une valse enlacée avec votre chat.

6

Oubliez le blingbling

Ce conseil est certainement celui qui nous fend le plus le coeur: oubliez ce qui brille. Telle une pie, votre chat aime ce qui scintille. Ne misez pas sur une décoration trop attrayante car cette dernière pourrait exciter votre chat et le rendre fou, jusqu’à se lancer à pelage perdu dans votre sapin de Noël. Le mot d’ordre: sobre, mais pas trop non plus, juste comme il faut… Bref, on craque pas son slip sur les mille et une guirlandes et boules blingbling, quoi.

View this post on Instagram

A post shared by Cristina Masferrer (@crismasferrer) on

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.