Home Lifestyle Job 5 solutions pour une organisation au top dès le début du 2ème...

5 solutions pour une organisation au top dès le début du 2ème quadrimestre

Shutterstock

Ça y’est ! La longuissime session d’examens de janvier est enfin terminée. Malheureusement, la période des vacances s’accompagne aussi de l’attente de résultats et parfois ces derniers ne sont pas à la hauteur de nos espérances … Pas de panique ! Il n’est pas trop tard pour se reprendre en main et prendre des bonnes résolutions pour le deuxième quadrimestre.

Ne pas désespérer

On ne va pas se mentir, après avoir reçu une mauvaise note, difficile de rester positive. Mais ça va beaucoup mieux dès lors qu’on a compris une chose : rien n’est irréparable. Si c’est un cours qui se donne sur les deux quadrimestres, vous pourrez sans conteste rattraper cet échec en travaillant avec acharnement dès le mois de février pour obtenir une bonne note en juin qui compensera votre raté. À l’inverse, s’il s’agit d’un cours qui ne se donnait qu’au premier quadrimestre, limitez les dégâts en faisant en sorte de réussir vos autres cours. Ainsi, une petite semaine d’étude en août devrait suffire et vous pourrez passer le reste de votre été à bronzer et boire des mojitos avec les copines !

Mot-clé : organisation

Le manque d’organisation est souvent l’une des causes principales de l’échec. C’est pourquoi, dès la rentrée, il faut vous munir de votre plus bel agenda. Fini d’oublier une interro, un travail de groupe ou une conférence, vous devez maitriser à la perfection votre emploi du temps pour le rentabiliser au maximum. Ainsi, vous éviterez de vous retrouver avec 2 jours seulement pour étudier un cours de 300 pages … Évidemment, s’organiser c’est aussi prendre note correctement ! Que ce soit avec votre ordinateur ou à la main, essayez d’être attentive en cours pour pouvoir noter le plus d’informations possible. Cela vous évitera de vous maudire la veille de l’examen pour avoir trop papoté avec votre voisine …

Ne pas se surestimer

Ne vous fixez pas des objectifs inatteignables ! Si vous ne parvenez pas à venir à bout de votre liste des choses à faire aujourd’hui, vous n’en serez que plus démoralisée demain. C’est pourquoi il faut rester dans les limites du raisonnable, rien de tel que le sentiment de satisfaction d’avoir terminé tout ce qu’on avait à faire pour aujourd’hui et de pouvoir se relaxer.

Ménagez-vous

Nous ne sommes pas des machines et quand la matière ne rentre plus, elle ne rentre plus ! Pas la peine de forcer et de vous torturer. Tout ce que vous y gagnerez c’est de longues heures perdues à fixer vos syllabi sans emmagasiner la moindre information. Les trop pleins, ça arrive à tout le monde ! Dans ces cas-là, accordez-vous une pause en allant faire un jogging, une promenade, en prenant un café avec une amie ou n’importe quelle activité qui vous détend et vous relaxe. Lorsque vous vous remettrez au travail vous aurez l’esprit plus clair et votre étude s’en trouvera nettement facilitée.

Utiliser tous les outils à votre disposition

On ne va pas se mentir, on est tous accros aux réseaux sociaux et autant qu’ils nous soient utiles de temps en temps. N’hésitez pas à rejoindre les groupes Facebook, ou d’entraide, … auxquels sont inscrits d’autres gens qui sont en cours avec vous. C’est l’endroit propice pour poser les questions qu’on n’ose pas demander au prof de peur de paraître bête. C’est aussi le lieu où il est possible de dénicher tout un tas de documents facilitant votre étude comme des exemplaires d’examens des années précédentes par exemple. Toutefois, restez vigilants aux « ragots » colportés par rapport à tel examen « insurmontable » ou tel prof « monstrueux », certains ont parfois tendance à mythfier ce qui en réalité est largement abordable.

Auteur: Mathilda Sardo.

À découvrir aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.