Home Lifestyle 5 questions sur l’estime de soi posées à une experte en développement...

5 questions sur l’estime de soi posées à une experte en développement personnel

Processed with VSCO with v2 preset

Résolution pour 2020: s’aimer plus, car comme le disait Oscar Wilde: “S’aimer soi-même est le début d’une histoire d’amour qui durera toute une vie”. Pourquoi est-ce important et comment développer l’estime de soi quand elle nous fait défaut? Ann Cuyvers, experte en développement personnel, a répondu à ces questions.

L’amour propre, la confiance et l’estime de soi, qu’est-ce que cela signifie réellement ?

Ann Cuyvers, experte en développement personnel: “L’amour de soi est pour moi la base essentielle en matière de développement personnel. Si vous vous aimez, vous serez plus heureuse, et cela renforcera vos relations avec les autres. L’acceptation de soi signifie simplement que l’on aime qui l’on est, physiquement et mentalement, avec nos qualités et nos défauts. Qu’on accepte nos bons comme nos mauvais côtés, nos forces comme nos faiblesses, nos joies comme nos peines. Quand nous intégrons le fait que, comme tout le monde, nous ne sommes pas parfaites, nous sommes alors capables de dire: ‘Je m’aime comme je suis’. Nous parvenons à mettre en avant nos qualités, tout en étant consciente de nos défauts.”

Faut-il s’aimer tout le temps à 100 % ou peut-on avoir des jours “sans” ?

“On peut, bien sûr, avoir des jours ‘sans’. Mais, c’est possible aussi de s’aimer en toute circonstance. Certains jours, on se sent bien dans sa peau alors que d’autres, il nous arrive de perdre toute notre confiance. Accepter le fait de vivre des moments difficiles fait aussi partie du processus d’acceptation de soi. Si vous vous aimez, alors vous serez la personne idéale pour vous remonter le moral, vous trouverez en vous la consolation nécessaire quand vous traversez des périodes sombres. Moi aussi, j’ai des phases plus sombres. La plupart du temps, je me sens bien dans mes baskets. Je suis positive, j’ai l’esprit léger et j’apprécie la femme que je suis.

Dans cet esprit, c’est important aussi d’apprendre à aimer les choses simples, de pouvoir être heureuse parce que vous percevez un arc-en-ciel, parce que vous sentez les rayons du soleil réchauffer votre visage, parce que vous avez savouré un délicieux morceau de tarte, parce que vous avez écouté en boucle votre chanson préférée ou parce que vous avez acheté ce jeans qui met vos formes en valeur.

Dans ces moments-là, j’ai l’impression que rien ne peut m’atteindre, j’arrive à lâcher prise. Et j’ai envie d’offrir cet amour aux autres. Je suis plus serviable, je complimente spontanément les personnes que je croise. Mais il y a aussi des jours plus difficiles. Où je me sens mélancolique et moins indulgente envers moi-même. C’est souvent mon entourage qui en paie le prix fort. Car quand mon amour propre en prend un coup, je suis plus irritable et moins patiente. Ce n’est pas la faute des autres, c’est à moi que j’en veux quand tout va de travers. Si je m’en rends compte et que je mets des choses en place pour aller mieux, mes proches m’en seront reconnaissants. J’essaie de me mettre dans des conditions qui me permettront de me sentir mieux. Elles sont toutes simples. Je m’installe sous un plaid, avec une tasse de thé qui sent bon. J’enfile des habits confortables, je m’accorde un moment de cocooning, je me fais une manucure ou un bain de pieds chaud, je me mets de jolies boucles d’oreille ou mon rouge à lèvres préféré, j’écris des petits mots réconfortants, je vais me balader ou faire du shopping.”

Pourquoi dit-on qu’il faut s’aimer soi-même avant de pouvoir aimer les autres ?

Si vous êtes heureuse, alors vous serez capable de rendre les autres heureux. Et l’inverse est vrai aussi. Les autres ne pourront vous rendre heureuse que si vous êtes ouverte à l’amour et au bonheur.

Si vous avez une mauvaise image de vous-même, vous allez compter sur les autres pour la renforcer. Mais une amie ou un partenaire, ne peuvent pas vous offrir cela.

On parle d’estime de SOI, car vous êtes la seule à pouvoir la cultiver. Vous êtes la seule à pouvoir faire en sorte de vous accepter telle que vous êtes. Ce n’est pas la responsabilité de votre partenaire, de vos amis, de votre famille, ni de qui que ce soit d’autre. N’attendez pas cela des autres. C’est difficile d’être en couple avec quelqu’un qui a constamment besoin que l’on renforce son estime d’elle-même. Si vous n’êtes pas ouverte au bonheur et à l’amour parce que vous estimez que vous ne le méritez pas, même quand vous sentirez qu’on vous apprécie, ce ne sera jamais assez. Votre partenaire ne peut pas compenser votre manque d’amour propre. Si vous ne vous aimez pas, vous ne vous offrirez pas non plus ce que vous méritez. Et vous courrez le risque de tomber amoureuse de quelqu’un qui ne vous respecte pas. Car si vous ne vous respectez pas vous-même, pourquoi quelqu’un d’autre le ferait? En conclusion, c’est important d’accepter qui l’on est. C’est la condition nécessaire pour aimer les autres. Pouvoir être soi-même avec la personne qui partage notre vie, c’est indispensable pour qu’une relation fonctionne.”

Et pourtant, on cherche tous l’amour, comme si c’était indispensable à notre bonheur. Pourquoi ?

“Ce n’est pas parce qu’on a une haute estime de soi qu’on ne veut pas que quelqu’un d’autre nous aime, bien sûr. Mais, votre histoire d’amour ne peut pas être l’unique chose qui vous rende heureuse, même si une relation saine et épanouie peut largement contribuer à votre bonheur. C’est également parfaitement normal d’être flattée quand quelqu’un nous complimente. L’amour de soi ne signifie pas qu’on n’apprécie plus l’amour des autres. S’aimer soi, c’est justement être ouvert à ce que l’autre a à nous offrir. Mais l’amour ne doit pas venir uniquement de votre partenaire. Cherchez du réconfort auprès de vos amis, de votre famille… L’amour entre femmes, entre sœurs, peut aussi être très fort. Car on se comprend, on s’encourage, et cela ne fait que renforcer notre confiance en nous.”

Comment cultiver son estime de soi?

“Si, comme moi, vous avez eu des parents aimants, alors l’amour de soi est plus que probablement une valeur que l’on vous a transmise dans votre éducation. Même si nous n’étions pas toujours d’accord, mes parents m’ont toujours aimée et soutenue. Ils m’ont appris ceci: ‘Peu importe ce que tu as fait, ce que tu es ou ce que tu traverses, tu mériteras toujours de l’amour et de l’affection.’ C’est ce que je dis aujourd’hui à mes enfants et je pense que tous les parents devraient en faire de même. Ça m’attriste de croiser des personnes qui ne croient pas en cette maxime, qui sabotent leur propre bonheur. J’essaye, notamment à travers des groupes de parole, de leur montrer qu’elles valent la peine d’être aimées. Malheureusement, l’estime de soi ne se vend pas au kilo et c’est impossible d’en offrir. Il faut apprendre à la cultiver soi-même.”

À lire aussi:

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.