Home Lifestyle 5 précieux conseils pour sortir de la spirale du surmenage

5 précieux conseils pour sortir de la spirale du surmenage

Getty

S’investir à 120% dans un projet qui vous tient à coeur, c’est bien. Mais tenir ce rythme sur une durée supérieure à une semaine, c’est compliqué. En effet, il faut pouvoir en garder sous le coude et s’armer parfois d’une bonne dose de courage pour sortir de la spirale du surmenage. Le psychologue Thjis Launspach nous donne ses conseils.

1

Arrêtez de dire aux autres que vous n’avez pas le temps

« On va passer un accord! En 2020, quand votre entourage vous demandera comment vous allez,
vous arrêterez de leur répondre en leur disant que vous êtes ‘occupée, surmenée, épuisée’ », propose Thjis Launspach.

2

Organisez-vous et planifiez des journées pour vous

« Il n’y a rien de mal à avoir une vie active. Si vous avez des objectifs clairs et que vous faites tout pour les atteindre, vous ferez travailler votre cerveau et lui permettrez de rester en bonne santé. Mais, il faut que vous vous organisiez pour ne pas être dans le rouge et stressé en permanence. Ça, c’est très mauvais pour votre cerveau »,  explique Thjis Launspach.

« La question que vous devez vous poser est la suivante: de quel côté je me situe? Est-ce que la pression que je m’impose m’est bénéfique ou est-ce que je mets ma santé, mentale et physique en danger? La réponse est simple: si à la fin de votre journée de travail, vous êtes lessivé, mais avez l’impression d’avoir bien travaillé, tout va bien. Par contre, si vous êtes sur les rotules et que vous n’avez plus l’énergie nécessaire pour faire des choses qui vous tiennent à coeur (sortir avec des amis ou aller à la salle de sport), il faut faire attention », continueThijs Launspach.

3

Cultivez votre insouciance

« Même si vous êtes sérieux au travail, il faut préserver votre insouciance. En jouant d’un instrument de musique, à un jeu de société, à cache-cache avec des enfants, en sortant avec vos amis. Jouer fait du bien et apporte un brin de légèreté à vos journées. C’est important de se ressourcer, ça nous permet de tenir le coup, surtout si, quelques heures plus tard, vous devez reprendre un rythme à du 200 à l’heure », détaille Thjis Launspach.

4

Soyez injoignables

Notre téléphone est assurément l’objet qui nous apporte le plus de stress au quotidien. « Essayez donc, de temps en temps, de le ranger et de rester injoignable. Ce n’est pas parce que vous avez la possibilité d’être en ligne et joignable 24h/24 que ça doit être le cas. Désactivez vos notifications et vos pushs. Ne lisez plus vos mails sur votre téléphone le soir. On peut ne pas penser au travail en permanence. Il est nécessaire de se vider complètement la tête de temps en temps! », explique Thjis Launspach.

5

Apprenez à faire des choix

« Arrêtez de vous dire que vous devez TOUT faire. Ce n’est tout simplement pas possible. Au cours de votre existence, vous allez passer à côté de plus de choses que vous n’allez en faire… et ce n’est absolument pas grave. Privilégiez les activités, les moments qui comptent pour vous et qui en valent vraiment la peine. Et oui, ça signifie peut-être que vous allez devoir renoncer à certains hobbies afin de pouvoir accorder toute votre attention aux choses qui sont vraiment importantes », conseille Thjis Launspach.

Lire aussi: 

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.