Home Lifestyle Déco 4 conseils feng shui pour aménager son intérieur

4 conseils feng shui pour aménager son intérieur

Il ne faut pas nécessairement abattre des murs ou tout repeindre pour rendre une maison plus agréable. La preuve? Avec ces 4 conseils faciles à mettre en place que nous dévoile la papesse du feng shui; Alexandra Viragh.

Autrice du livre « Feng Shui force d’harmonie » dont la première édition date de 1998, créatrice du feng shui occidental et experte de la psycho-décoration, Alexandra Viragh nous explique comment transposer pratiquement et simplement les principes du feng shui dans nos intérieurs. Objectif: rendre nos maisons – surtout maintenant que l’on y passe 100% de notre temps – plus agréables à vivre.

À noter: les principes universels inscrits dans le feng shui prennent leur ancrage dans la nature et notre corps. En d’autres mots, ce que recommande le feng shui est lié à la nature et notre corps. Dans le feng shui, on dit qu’il faut avoir une carapace de tortue derrière soi et des yeux de phœnix devant soi. Physiquement, nous avons ces deux aspects: la carapace de la tortue = notre colonne vertébrale, les yeux du phoenix = l’avant de notre corps qui est ouvert au monde extérieur. On vous explique maintenant comment traduire ces éléments dans nos maisons.

1

Orienter le bureau et le lit pour être dos à un mur

Le lit et le bureau doivent être placés de manière que lorsque l’on s’assied, il y ait derrière nous une surface fermée. Exemple? Un mur plutôt qu’une fenêtre ou une porte. Pourquoi? Un espace fermé procurera un sentiment de sécurité. « On a tendance pourtant à faire le contraire et à pousser les bureaux contre les murs » remarque Alexandra Viragh. Si vous faites du télétravail dans le salon/salle à manger, choisissez une place où vous pouvez voir votre famille qui circule, voir ce qui se passe autour de vous. 

Orienter le bureau et le lit pour être dos à un mur

2

Créer un nid douillet dans sa chambre

« On remarque que de nombreuses chambres à coucher sont surexposées. C’est-à-dire? Elles sont dotées de larges baies vitrées et de nombreux miroirs. Ces éléments augmentent la lumière qui est un stimulant nerveux » déclare Alexandra avant de continuer « C’est une erreur. Il faut retirer les stimulants nerveux des chambres à coucher. À l’instar des animaux, nous avons besoin que nos chambres à coucher se construisent comme un nid, un cocon, un espace protégé où se ressourcer et se sentir en sécurité face au monde qui est incertain. »

Pour se construire un nid, il faut créer ce que l’on appelle du Yin en feng shui. C’est-à-dire? Ajouter des matériaux moelleux/doux comme des coussins, des plaids et tamiser les éclairages. Autre conseil: acheter des ampoules légèrement rosées et pourquoi pas disposer des draps roses. Pourquoi le rose est-il important? À la fin du développement dans le ventre de la maman, quand le ventre est tendu, les vaisseaux capillaires sont gorgés de sang et la lumière qui passe à travers est rosée. Inconsciemment, on associe donc cette atmosphère rosée à un moment d’apaisement.

Tout ce qui est Yang est à exclure de la chambre ce qui inclut: les appareils. Si on fait du télétravail dans sa chambre avec un ordinateur, il faut le retirer ou du moins le débrancher pour dormir. Les chargeurs de téléphone doivent aussi être retirés de la chambre. Il faut normalement mettre son téléphone à charger à 6 mètres de la chambre.

Créer un nid douillet dans sa chambre

3

Aérer en continu

Durant cette période particulière, nous avons tendance à être tous – tous les membres d’une famille – ensemble à plein temps dans la maison/l’appartement. Résultat: l’air et l’oxygène sont très vite saturés. Il est donc recommandé de faire un courant d’air continu dans la maison. Pourquoi?

  • En laissant les fenêtres ouvertes, on renforce le sentiment de liberté même si on est enfermé. Cela s’explique aussi par le fait qu’on entend les bruits de l’extérieur: les oiseaux, les voitures, le vent… Psychologiquement, on se sent en connexion avec l’extérieur.
  • En étant tous enfermés, l’air va se saturer en oxygène mais aussi en émotion et l’ambiance peut clairement devenir électrique. En aérant beaucoup plus que d’habitude, on va désengorger tout ce qui se passe dans la maison.

Aérer en continu

4

Délimiter les territoires

Dans de nombreuses maisons tous les territoires personnels sont mélangés : tout est décloisonné: cuisine, salle à manger et salon sont dans une même pièce, chacun membre n’a pas sa propre chambre… Résultat: il y a un mélange énergétique, acoustique, visuel mais aussi un mélange de la zone sociale – Yang – et de la zone intime – Ying. Cela vaut d’autant plus pour ceux qui font du télétravail dans les pièces de vie qui sont en temps normal des zones de repos.

Comment délimiter les territoires et avoir une bulle où se ressourcer? En jouant avec les atmosphères. Exemple: durant la journée de télétravail, on allume les grands éclairages, on met son ordinateur sur la table à manger. Le soir venu, tous les jours à la même heure, on change les éclairages, on ajoute une nappe, on allume une bougie… Bref on crée une ambiance de repos avec deux – trois éléments. Résultat: le cerveau identifie les différentes zones.

Délimiter les territoires

Lire aussi

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.