Home Lifestyle Couple 11 conseils pour préparer son chien à l’arrivée de bébé

11 conseils pour préparer son chien à l’arrivée de bébé

S’il y a de grandes chances pour qu’il devienne ensuite le meilleur ami de votre petit bout, l’entrée d’un nouveau membre dans la famille peut d’abord se révéler difficile à accepter pour votre toutou. Heureusement, il existe quelques astuces toutes simples pour que votre animal de compagnie apprivoise la venue au monde de votre bébé.

Pour lui, comme pour vous, c’est toute une réalité qui change du jour au lendemain. Après avoir longtemps été couvert de câlins et d’attention, votre chien passe soudainement au second plan derrière biberons, langes et berceuses. Un abandon qui peut lui être douloureux à vivre et l’amener à ressentir de la jalousie à l’égard de votre nourrisson. Heureusement, il est possible de prévenir les futurs soucis.

Le familiariser d’abord avec les affaires

Les chiens adorent explorer et la notion de territoire comme d’odeurs leurs sont essentielles. Autorisez donc votre toutou à visiter la chambre de bébé avant sa naissance et permettez-lui de renifler les futurs vêtements et jouets de celui-ci. Cela le mettra en confiance. De même, après la naissance et juste avant votre retour à la maison, demandez à un proche de lui faire sentir une couverture ou un linge ayant été en contact avec votre enfant. Cela le rassurera et rendra l’arrivée moins brutale pour lui.

Accueillir d’autres enfants

Durant la grossesse, essayez de fréquenter au maximum des membres de la famille ou des amis ayant déjà des petits bouts, ainsi votre chien sera moins perturbé par les comportements imprévisibles des bambins. Associez également ceux-ci à une situation agréable, en couvrant votre animal de caresses en leur présence ou en lui offrant une friandise.

Fixer les règles dès le départ

Votre boule de poils pourra-t-elle entrer dans la chambre de bébé ou l’approcher pendant qu’il dort? Aura-t-il le droit de jouer à proximité de celui-ci? Des principes qu’il est essentiel de définir avant la naissance de votre bambin pour éviter de lui donner des ordres contraires et de manquer de cohérence.

Prendre le temps des présentations

Lors de leur première rencontre, organisez les choses en douceur. Asseyez-vous calmement sur un fauteuil et laissez votre chien venir à vous. Montrez-lui bébé, en lui exposant ses jambes ou ses bras, mais pas son visage, par sécurité. Et tolérez qu’il s’approche pour le flairer. Tout comme en présence d’un adulte, votre toutou doit percevoir les signaux lui permettant de comprendre que votre bout de chou ne représente ni menace ni agression.

N’exclure personne

Même s’il vous demande de l’affection alors que vous êtes en pleine tétée ou occupée à endormir votre nouveau-né, tentez de ne pas rejeter votre animal de compagnie. De même, ne vous fâchez pas sur lui s’il est irresistiblement attiré par le relax ou le parc de votre enfant. Il ne possède pas vos notions de propreté ou d’appartenance. Retirez-le du lieu en question et dites-lui fermement non mais ne le repoussez pas. Et aménagez-lui un coin tout aussi confortable, qui lui fera passer l’envie de chiller dans celui de votre petit.

Leur permettre de partager des activités

Lorsque vous partez en balade avec la poussette, pourquoi ne pas emmener votre toutou avec vous? Il associera ainsi le fait de préparer bébé à sortir avec un moment de détente pour lui et cela vous évitera en plus l’obligation de doubler les promenades. Un principe particulièrement utile lorsqu’il fait mauvais.

Ne pas tout bouleverser d’un coup

Avec les nombreux accessoires nécessaires à votre bambin, il se peut que les affaires de votre chien doivent changer de place dans la maison. Prévoyez de préférence ce déménagement avant l’arrivée de votre nouveau-né, car, s’il vous paraît anodin, il peut, pour votre toutou, être source de stress et et de perturbation majeure.

Laisser son espace à chacun

Votre chien, ne peut, à juste titre, pas jouer avec les jeux de bébé pour éviter les microbes et les grignotages. Mais ce principe doit aussi se révéler vrai dans l’autre sens, et certains objets doivent appartenir uniquement à votre animal. Créez-lui également un petit coin avec sa gamelle, son eau, ou son panier, où il pourra se réfugier en toute tranquillité.

Agir en cas de souci

Votre toutou semble abattu, triste, ou présente des comportements agressifs? Consultez un vétérinaire au plus vite. Il existe des relaxants naturels ou de légers médicaments pour lui permettre d’affronter cette période de changement avec sérénité et de conserver son confort de vie. Il est aussi possible de faire appel à un dresseur ou un comportementaliste spécialisé si les problèmes perdurent.

Maintenir une distance de sécurité

Même si la complicité semble s’être installée entre toutou et bébé, ne les laissez jamais ensemble sans surveillance. Et ce, même si votre animal tient plus du chihuahua que du rottweiler. Ce sont les odeurs qui permettent à votre chien de reconnaître l’appartenance d’une personne à la race humaine et celles de bébé risquent de ne pas être suffisamment fortes pour déjà l’identifier comme tel. Alors, pour éviter tout risque d’accident, demeurez toujours à proximité lorsqu’ils sont dans la même pièce.

Éduquer les deux

S’il est essentiel d’apprendre à votre chien à être doux et délicat avec votre bout de chou, l’inverse est tout aussi vrai. Un animal n’est pas un jouet et le fait qu’il soit petit ne peut pas vous amener à cautionner que votre enfant brutalise votre toutou. Un respect mutuel sera la meilleure des bases pour leur amitié future.

D’autres conseils pour les futurs ou jeunes parents: