Home @Home & Sorties Voici la fin de « Nos étoiles contraires » que vous ne verrez jamais

Voici la fin de « Nos étoiles contraires » que vous ne verrez jamais

20th Century Fox
On a versé toutes les larmes de notre corps pour la relation tragique d'Hazel Grace et d'Augustus. Et si l'auteur du livre dont est inspiré le film, vient de révéler en exclu un destin différent pour ses amoureux maudits, il ne s'agit toujours pas d'un happy end!

Dans un podcast récent, le créateur du bestseller vendu à plus d'un million d'exemplaires, a raconté la conclusion alternative qu'il avait imaginé pour Nos étoiles contraires. Celles au cœur tout mou qui esperaient qu'il sauverait Augustus et lui offrirait une vie heureuse aux côtés d'Hazel, après qu'ils aient tous les deux miraculeusement guéri de leurs maladies respectives, peuvent toujours rêver. John Green souhaitait en effet rajouter une dimension philosophique et d'autant plus dramatique à son roman, avec le principe du dilemme du tramway. 

Choix impossible

Cette théorie évoque la nécessité de prendre une décision qui bénéficiera à un groupe de personnes mais aura en retour un impact négatif sur un seul autre. La difficulté étant de décider si on favorise l'ensemble ou l'individu. Et l'auteur avait songé à appliquer le principe à la lettre. Ainsi Peter Van Houten, l'écrivain dont est dingue Hazel Grace, aurait attaché aux rails de train l'un des deux héros.

Green a été encouragé par son éditrice à abandonner l'idée. Il faut dire qu'entre la solitude, la faiblesse, les traitements, le désespoir amoureux et la mort prochaine, on avait déjà besoin de suffisament de mouchoirs!

On reste en pleine romance tragique:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.