Home @Home & Sorties Rencontre avec Fanny, la fondatrice du supermarché coopératif BEES Coop
PUBLICITÉ

Rencontre avec Fanny, la fondatrice du supermarché coopératif BEES Coop

Jean van Cleemput.
Fanny De Keyser, 31 ans, a co-fondé BEES COOP, un supermarché coopératif à Schaerbeek (Bruxelles). Le principe? Les coopérateurs peuvent acheter des produits de haute qualité à moindre prix, en échange d'un micro-investissement et de quelques heures de travail! 
PUBLICITÉ

En 2014, au cours d'une soirée à refaire le monde, Fanny et se amis ont une idée: plutôt que de pester sur le système agro-alimentaire et la grande distribution classique, pourquoi ne pas créer une grande épicerie, où tout le monde pourrait venir acheter des produits de haute qualité à moindre prix, en échange d'un micro-investissement et de quelques heures de travail? BEES Coop – pour Bruxelloise, Ecologique, Economique et Solidaire – était né!

Le supermarché du futur

Ce concept, qui prend ses racines à New York depuis les années 70, est encore peu développé chez nous. "Pour le moment, le supermarché est en chantier, mais on teste déjà le concept avec le Labo BEES Market, une épicerie coopérative" nous explique Fanny. Et déjà, les coopérateurs affluent: plus de 1200! Concrètement, ce sont 1200 foyers qui ont investi entre 25 et 5000 euros pour constituer le capital de la coopérative – en en devenant donc les propriétaires -, et qui y travaillent également quelques jours par mois.

Des produits respectueux

Puisque tous les coopérateurs doivent travailler au supermarché au minimum 3 jours par mois et que le but n'est pas de faire du profit, on peut diminuer les coûts, avec, au final des produits respectueux de l'homme et de l'environnement à des prix bien plus abordables que dans les supermarchés traditionnels

souligne Fanny. C'est aussi simple que ça!

"One stop shopping"

Fruits, légumes, produits laitiers, mais aussi produits d'hygiène, d'entretien, papier toilette… Chez BEES Coop, on trouvera absolument de tout!

Le but est que les coopérateurs puissent tout acheter au sein d'une seule et même enseigne, comme dans un supermarché classique

nous dit Fanny, tout en expliquant que BEES privilégie les produits bios et/ou locaux, issus du commerce équitable, de petits producteurs, et avec un grand choix de produits en vrac pour éviter le suremballage. Le projet est donc économique, écologique et… social!

Le meilleur de deux mondes

Le BEES Market se situe à la frontière entre Schaerbeek et Saint-Josse, deux communes bruxelloises, ce n'est pas un hasard.

La localisation nous permet de toucher le haut de Schaerbeek et sa population plus aisée et déjà sensibilisée aux questions de l'alimentation, et en même temps la population de Saint-Josse – la commune la plus pauvre de Bruxelles -, qui est moins conscientisée par rapport à tout ça.

Pour attirer la population du quartier, Bees Market fait appel à des ASBL qui connaissent déjà bien le quartier et qui peuvent discuter du projet avec leurs usagers. "La mixité sociale, c'est un véritable challenge qu'on s'est donné!" ajoute Fanny.

Les nouveaux supermarchés

Puisque BEES Coop est un projet citoyen et local, l'objectif n'est pas de multiplier les supermarchés au quatre coins de la Belgique. "On est en contact avec des projets similaires, afin de partager un maximum de conseils. On se présente comme une 'open coop', ce qui signifie que nos outils et notre aide sont disponibles pour toutes les autres initiatives du genre qui veulent se lancer." Alors, si vous voulez aussi ouvrir un supermarché coopératif dans votre quartier, vous savez désormais à quelle porte sonner!

Plus d'infos sur www.bees-coop.be. Le supermarché ouvrira dans le courant de l'année. En attendant, vous pouvez aller jeter un coup d'œil au BEES Labo-Market, situé rue Van Hove, 10, 1030, Schaerbeek.

cheriefmRetrouvez d'autres portraits de femmes inspirantes dans "Les Chéries Actives" sur chérieFM.BE.

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Alerte tendance: matelas gonflable pizza à prix mini !

€34.95 €49.95 Acheter maintenant