Home @Home & Sorties On sait enfin d’où vient l’odeur particulière des vieux livres

On sait enfin d’où vient l’odeur particulière des vieux livres

Shutterstock
Ils ont un parfum d'imaginaire et de frissons, d'histoires lues et relues, de pages tournées par des dizaines de mains. Mais d'où vient cette senteur si propre aux anciens bouquins? Promis, on ne vous parlera pas de poussière mais d'aventure.

Il ne sera pas meilleur parce que ses pages sont jaunies et sa couverture usée. N'empêche que le renifler nous vend du rêve. Celui de vieux chef-d'œuvres découvert au hasard d'un grenier ou de pépites longtemps oubliées. La chaîne Youtube Sci Show a élucidé le mystère et révélé l'origine de cette odeur reconnaissable entre toutes. Et elle n'est pas créée par les toiles d'araignée mais bien par des ingrédients chimiques.

Une petite mort des mots

Avec le temps, l'encre et le papier se décomposent légèrement sous l'effet de la chaleur et de la lumière. Cette petite moisissure, invisible à l'œil nu, relâche des composants organiques dans l'air. Et ceux-ci créent un arôme tout particulier qui rappelle un peu une recette de gâteau. Comme le benzaldehyde qui se trouve, par exemple, dans les amandes, la vanilline qui donne sa saveur à la vanille ou l'éthyl-hexanol qui a un vague parfum floral.

Une information précieuse

En analysant ces composants organiques, les scientifiques peuvent ainsi retracer le parcours du livre, à la manière d'une carte d'identité. Savoir s'il a été en contact avec l'eau, la fumée, ou un environnement particulier. Une histoire dans l'histoire. De quoi nous rendre les vieux bouquins encore plus merveilleux.

D'autres super découvertes:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.