Home @Home & Sorties Mais pourquoi le maire de Londres ne veut plus de la visite...

Mais pourquoi le maire de Londres ne veut plus de la visite de Donald Trump?

Il y a quelques jours, le président des États-Unis au teint orange et aux cheveux blond Barbie venait fouler le sol belge. Mais alors qu'il devait en faire de même en Angleterre, il semble qu'il ne soit désormais plus le bienvenu…

Frappé par des évènements terroristes, le Royaume-Uni ne plie pas et se montre plus fort que jamais. Cependant, celui que l'on surnomme le Tweeter Fou aka Donald Trump, n'a pas été ultra clément sur Tweeter envers Londres… et son maire, Sadiq Khan.

Ça Tweete, ça casse et… ÇA SUFFIT!

On le sait, Donald Trump n'a pas son pouce dans le poche quand il s'agit de Tweeter de véritables horreurs. Ou d'en prononcer. Mais forcément, s'il aime nier avoir dit / tweeté telle ou telle chose, les preuves restent. À l'heure des attentas, le président des États-Unis n'a donc pas pu s'empêcher de balancer son état d'esprit sur Tweeter. Et comme d'habitude, c'était loin d'être glorieux:

Au moins 7 morts et 48 blessés dans l'attaque terroriste et le Maire de Londres continue de dire "qu'il n'y a aucune raison de tirer la sonnette d'alarme"

Des excuses pathétiques de la part du maire de Londres qui n’a pas dû réfléchir longtemps pour dire qu’il n’y avait "pas de raison de s’alarmer". Les médias s’échinent à nous faire gober ça. 

On rajoutera à ces petits Tweets le fait que ce cher Donald ait décidé de quitter l'Accord de Paris sur le climat et qu'il ne soit quand même pas du pro-environnement… Et tout ça, le Maire de Londres n'en peut plus.

Le Royaume-Uni n'a plus trop envie d'être pote avec Trump

Dans une interview à Channel 4, Sadiq Khan a donc déclaré:

Étant donné les circonstances, qui voient les décisions du président des États-Unis systématiquement aller à l’encontre de ce que nous défendons, il ne me semble pas nécessaire de lui dérouler le tapis rouge. Avoir une relation forte avec un pays n’est pas très différent d’une amitié proche. Vous les soutenez dans les moments difficiles, mais vous leur dites quand ils ont tort. Et Donald Trump est en tort sur de nombreux sujets.

Du coup, dans un tel climat, on imagine bien Donald Trump attendre derrière son téléphone un coup de téléphone du Maire de Londres. Coup de fil qui risque surtout de ne pas arriver du tout, au train où vont les choses. Et franchement, on n'aurait jamais envie de recevoir un pote raciste / mysogyne / borné / prétentieux / menteur chez nous. Donc on comprend bien que Sadig Khan n'ait pas non plus envie de se mettre en 4 pour celui qui le démonte en long et en large. En tout cas, on attend déjà le Tweet bien vexé de la part de Trump.. #AffaireÀSuivre #OnDiraitLesFeuxDeLamour

On a aussi parlé de Donald Trump:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.