Home @Home & Sorties Le recrutement d’enfants augmente au Soudan du Sud

Le recrutement d’enfants augmente au Soudan du Sud

Cela fait trois ans qu'un conflit sanglant déchire le Soudan du sud. Premières victimes dans ce conflit: les enfants, dont 17 000 auraient été recrutés depuis 2013. Et le chiffre est en constante augmentation.

Selon l'UNICEF, on compterait 1300 enfants recrutés dans l'armée rien que pour 2016.

Depuis le début du conflit, ce sont les enfants qui sont les plus touchés par la violence.

explique la directrice régionale de l’UNICEF pour l’Afrique australe et orientale, Leila Gharagozloo – Pakkala.

Maintenant que les combats s’intensifient, et malgré des appels réitérés pour mettre un terme au recrutement d’enfants, les enfants sont à nouveau devenus la cible de ces pratiques.

Des enfants tués, abusés, enlevés

Les atteintes aux droits des enfants sont nombreuses et atroces. Depuis 2013, on dénombre 2342 enfants tués ou mutilés, 3090 enfants enlevés de leur famille, 1130 enfants abusés sexuellements et 303 attaques ou occupations militaires d'écoles et d'hôpitaux. Ça fait froid dans le dos.

Une situation qui se degrade

Selon l'ONU, les violences seraient en forte hausse au Soudan du Sud, depuis le début du conflit en 2013. En cause? L'opposition de Salva Kiir, devenu président et Riek Machar, ancien vice-précident depuis l'indépendance du Soudan du Sud en 2011. L'affrontement politique s'est aujourd'hui doublé d'un affrontement ethnique, qui oppose les Dinka (ethnie du president) aux Nuer (ethnie de l'ancien vice-précident Riek Machat). 

Plus d'actu par ici:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.