https://api.mijnmagazines.be/packages/navigation/
Home @Home & Sorties La palme du plus gros fail Photoshop de l’année revient à… Vogue!

La palme du plus gros fail Photoshop de l’année revient à… Vogue!

Instagram - Vogue
Des hanches rabotées, des dents blanchies ou des vergetures effacées, on connait. C'est même presque une habitude. Mais cette fois-ci, l'utilisation de Photoshop par le magazine Vogue Brésil fait un flop total. 

En cause: cette photo, postée sur Twitter. Vogue Brésil explique qu'avec ce shooting photo, il a voulu mettre en avant les athlètes paralympiques, actuellement en préparation pour la compétition à Rio.

 

#SomosTodosParalímpicos: para atrair visibilidade aos Jogos Paralímpicos e ressaltar a relevância dos paratletas brasileiros no panorama do esporte nacional, @cleopires_oficial e Paulo Vilhena (@vilhenap) aceitaram o convite para serem embaixadores do Comitê Paralímpico Brasileiro e estrelam a campanha Somos Todos Paralímpicos. Concebido pelos atores com o apoio do @ocpboficial e dos atletas, com direção criativa de @ccarneiro, fotografia de @andrepassos e beleza de @carolalmeidaprada, o anúncio traz Cleo na pele de @bruninha_alexandre, paratleta do tênis de mesa, e Paulo, de @renatoleite10, da categoria vôlei sentado. Os ingressos estão à venda em ingressos.rio2016.com. Vogue mostra os bastidores do shooting com o quarteto no link da bio. #voguenasparalimpiadas

Une photo publiée par Vogue Brasil (@voguebrasil) le

#NousSommesTousParalympiques

Vous ne voyez pas où est le mal? À première vue, nous non plus. Il faut se pencher sur la légende pour comprendre. "Pour attirer la visibilité sur les Jeux paralympiques et mettre en avant les athlètes handicapés brésiliens dans le panorama du sport national, (…) cette photo conçue par des acteurs (…)". Les deux personnes ont donc été amputées virtuellement pour ce spot publicitaire. Paulo Vilhena a une prothèse à la place d'une jambe alors que Cléo Pires se retrouve amputée d'un bras. 

La honte

Il n'en fallait pas plus pour créer un scandale. Les commentaires sur Instagram et Twitter ont fusé: "le Brésil a 279 athlètes paralympiques mais Vogue ampute deux mannequins pour sa campagne", "c'est peut-être l'une des photos les plus insultantes que j'ai jamais vu. Pourquoi n'avez pas vous utilisé de vrais paralympiques? Il y a tellement de para-athlètes belles et sexy. C'était tout à fait inutile et terriblement insultant pour les personnes ayant un handicap". Des réactions qui n'ont pas incité le magazine à retirer le cliché. Trois jours plus tard, il est toujours bien là. 

Plus d'actu?