Home @Home & Sorties I-Boycott, le projet qui veut punir H&M

I-Boycott, le projet qui veut punir H&M

Les consommateurs peuvent-ils vraiment faire pencher la balance, voire stopper une marque? C'est ce qu'espèrent les 2 frenchies d'I-Boycott, une plateforme participative qui vise à bouder les marques aux actes jugés malhonnêtes.

Des usines aux conditions épouvantables de Primark, au green washing réalisé par de très nombreuses firmes, les scandales liés aux industries sont légion. Et le domaine de la mode n'échappe pas aux polémiques. Alors, pour avoir un réel impact sur les produits, Levent, un ingénieur informatique et Bulent, un étudiant en management ont créé I-Boycott, une plateforme financée par Crowfunding et qui offre à tout à chacun de créer sa campagne de grogne contre une marque.

Dire non, ensemble

Jusqu'ici, deux projets de protestation ont été lancés. Le premier s'attaque à Petit Navire, la firme productrice de produits de la mer, aux méthodes de pêche catastrophiques pour l'éco-système. Le second vise H&M, accusé de ne pas tenir ses engagements sur la sécurité de ses employés et de les faire travailler dans des conditions inhumaines.  Si on ne jouera pas les moralisatrices, incitant à boycotter la griffe de prêt-à-porter suédoise, tant il est complexe de passer à une consommation fringues totalement éthique, on aime l'idée d'une vraie participation, d'un réel impact face à l'injustice, la pollution ou la cruauté animale des entreprises.

On s'imagine déjà rallier de multiples marques à la suppresion de la fourrure ou des expérimentations animales.

boycott

D'autres actions engagées:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.