Home @Home & Sorties Beyoncé à Bruxelles: on y était, on vous raconte!

Beyoncé à Bruxelles: on y était, on vous raconte!

Reporters
Beyoncé a donné un concert incroyable au Stade Roi Baudouin à Bruxelles hier soir. Flair y était et vous raconte tout. 

Après avoir pris un cours de danse avec Hajiba Fahmi, danseuse pour Beyoncé, direction Bruxelles pour assister au show le plus attendu de l'année. Le concert commence à 20h30. À 9h00, les premiers fans arrivent et s'amassent devant les portes. C'est parti pour 12h30 d'attente avant le moment sacré.

Tout oublier

Il fait horriblement chaud. Quelques filles s'effondrent. Les gardes finissent par distribuer de l'eau tant le soleil tape. Heureusement, à 19h00, les premières parties nous font patienter. On découvre Chloe & Halle, deux jeunes sœurs avec un talent fou. Mais il n'y a rien à faire, nous, celle qu'on veut voir, c'est Beyoncé. 20H45. Ça y est. Le grand écran posé sur la scène s'avère en fait être un cube. Il se met à faire une rotation, diffusant des flahes d'images de Queen B et rendant le public hystérique. Une phrase provoque l'euphorie générale: "okay ladies. Now let's get in formation". Beyoncé apparaît, sublime. La fatigue, la faim et la soif disparaissent. Il n'y a eu plus qu'elle qui compte. 

Beyoncé

I slay

La reine de la pop nous livre des prestations incroyables. Le mix entre ses titres phares et le nouvel album Lemonade est judicieusement fait. Les fans de longue date ne savent plus se tenir quand elle reprend Survivor des Destiny's Child avec la même fougue qu'en 2001. Dès les premières notes, on reconnait End of Time, Drunk in love et Crazy in love. Le show est surtout visuel. Beyoncé nous en met plein la vue à coup de flammes, de feux d'artifice et de paillettes. Ne s'appelle pas Queen B qui veut. Seule Beyoncé peut se faire maquiller et coiffer sur scène avec classe tout en se désaltérant dans une gourde en plastique mauve.

Beyoncé 

Oser se mouiller

Beyoncé est magistrale, puissante, impériale. Elle dirige le show avec précision, nous donnant l'impression que chaque pas, chaque sourire est minutieusement préparé. Mais au moment de nous éblouir avec 1+1, l'émotion est trop forte. Les larmes coulent délicatement sur ses joues. Nous, dans le public, on éclate en sanglots. Tout est parfait. Les décors sont époustouflants. Ses danseuses, ô combien talentueuses, n'hésitent pas à prendre de la hauteur et à nous livrer les plus belles chorégraphies aériennes. Queen B se jette même à l'eau, divine et sensuelle mais toujours flawless.  

Beyoncé

I can see your halo

La reine des abeilles nous a offert des images inédites de ses moments en famille avec Blue Ivy, Jay-Z mais aussi sa grand-mère, ses amis. Ces instants fragiles amènent définitivement les larmes sur nos joues. Chacun a déjà les yeux qui brillent, lorsque, pour conclure, Bey reprend Halo, son hymne à l'amour. Elle nous souhaite de tomber amoureux. Ce seront ses derniers mots. Comme si ça n'était pas déjà fait. Beyoncé a conquis nos coeurs depuis longtemps. Et ça n'est pas prêt de s'arrêter.  

Redécouvrir Queen B:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.