Home @Home & Sorties Adiós la corrida! 5 raisons de détester cette tradition

Adiós la corrida! 5 raisons de détester cette tradition

Shutterstock
Radiée du patrimoine culturel immatériel de la France en 2015, la corrida sévit encore et toujours, tuant chaque année environ 250 000 taureaux à travers le monde. Cette tradition ancestrale mérite-t-elle d'être perpétuée à tout prix?
Activité du dimanche en famille pour les Espagnols, petite détente pour les Boliviens, la corrida est avant tout un spectacle. Un spectacle grandiose, où le matador qui a l'honneur d'abattre la bête est adulé et acclamé par la foule en furie. Un spectacle répugnant, mettant en scène la mise à mort d'une bête innocente durant de longues minutes de souffrance. Tout ça au nom d'une tradition vieille de plus d'un siècle.
 

Comment se déroule une corrida?

Le taureau entre dans l’arène. Des cavaliers montés sur des chevaux s'approchent de lui et lui plantent des lances dans son dos et son cou pour l'empêcher de pouvoir relever la tête. C'est alors que d’autres hommes entrent en scène afin de distraire le taureau en lui plantant des bâtons terminés par des harpons dans le dos. Lorsque le taureau est affaibli, le matador apparaît enfin avec sa fameuse cape rouge. Après avoir provoqué l'animal qui charge contre lui, il tente alors de le tuer avec une épée. S’il échoue, un bourreau est appelé pour poignarder l’animal jusqu’à ce que mort s’en suive.

Pourquoi les gens aiment ça?

  1. Pour le courage de l’homme : le matador risque gros en affrontant un animal pesant pas moins de 500 kg.
  2. Pour la bravoure de l’animal : le taureau qui a l'honneur d'être abattu est sélectionné pour son agressivité. Plus le taureau charge et fait preuve de combattivité, plus il est apprécié de son adversaire et du public.
  3. Pour l’autorité de l’homme sur l’animal : les spectateurs adorent voir le matador dicter sa volonté au taureau en lui imposant ses charges.
  4. Pour son élégance : les passes de "capote" et de "muleta" sont des mouvements très codifiés.
  5. Pour son efficacité : la mise à mort ne peut être "approximative", au risque de gâcher l'apogée sanglante du spectacle.

Pourquoi la corrida est une honte?

On reconnaît le degré de civilisation d'un peuple à la manière dont il traite ses animaux.

Ghandi est un homme plein de bon sens. Si l'on reprend ses propos, nous pouvons facilement avancer que ces spectateurs, ces éleveurs de taureaux et ces matadors sont de vrais sauvages. Pensez un instant (en mettant de côté les traditions) à l'acte de barbarie infligée à cette pauvre bête. Voilà les cinq raisons qui nous poussent à vouloir boycotter la corrida:

  1. Du courage, vraiment? Attaquer une bête en étant sur des chevaux pour l'affaiblir, et ensuite la fatiguer en la faisant courir, pour l'achever lâchement d'un coup de poignard, vous appelez ça du courage?
  2. De la bravoure? Vous pensez que le taureau a choisi d'être cantonné au rang des bêtes qui seront un jour exécutées de cette façon? S'il avait eu le choix, nous sommes certaines qu'il aurait préféré être qualifié de "couille molle" plutôt que d'aller crever sous les applaudissements d'un public ahuri.
  3. De l'autorité? Laissez-nous émettre quelques doutes à ce sujet. Reprenons le début du spectacle en changeant les règles du jeu: pour le coup, pas de lances ni de poignard, mais un homme nu affrontant un énorme taureau. Lequel des deux s'en sort vivant selon vous?
  4. De l'élégance? C'est sûr, le costume traditionnel et la cape flottant dans l'air sont tout à fait charmants. Si la corrida pouvait se limiter à prendre le taureau pour un idiot, on s'y complairait bien volontiers.
  5. Une mise à mort "efficace"? "Pour ne pas bâcler le spectacle". Là, on commence à perdre notre sang froid. Sans oublié que ce coup fatal est parfois râté et la pauvre bête se retrouve alors paralysée. Mais le spectacle va plus loin dans la boucherie: le taureau est alors enchaîné et traîné par les cornes en dehors de l’arène. Si la foule trouve que le matador a bien bossé, les oreilles et la queue du taureau sont coupées et présentées comme un trophée au public. Magnifique, non?

D'autres articles qui vont donneront envie de prendre soin des animaux:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.