Home @Home & Sorties 4 façons d’aider les habitants d’Alep

4 façons d’aider les habitants d’Alep

La population syrienne traverse une crise humanitaire sans précédent. Un génocide, n'ayons pas peur des mots. Et on se sent tous impuissants. Honteusement impuissant. Mais que pouvons-nous faire à notre échelle?

Le conflit syrien, qui a débuté en mars 2011, ne cesse de faire des victimes. Victimes. Ce ne sont pas juste des mots: ce sont des hommes, des femmes et des enfants, comme vous et moi, qui sont des enfants, des mères, des tantes, des amis qui périssent sous les bombes.

300.000 morts

Selon la Croix Rouge Internationale, le conflit serait la pire et la plus complexe crise humanitaire au monde, ayant fait plus de 300 000 morts et ayant fait se déplacer plus de la moitié de ses habitants. On voit des images, des vidéos atroces sur Facebook d'enfants qui meurent et qui tremblent. On partage, on s'indigne à coup d'émojis dégoûtés ou effondrés. On verse aussi des larmes, à cause et avec la chronique très touchante de Nicole Ferroni sur la guerre en Syrie:

[DAILY_x557wuk_en-syrie-la-guerre-a-avale-toutes-les-couleurs-pour-mettre-du-noir-a-la-place-le-billet-de-nicole-fe_fun]

Des images horribles

Aujourd'hui, selon l'ONU, il resterait encore 100.000 civils bloqués dans les quartiers de la ville. Des images sont partagées, montrant des rues entières de cadavres. Des couloirs de peur et de pleurs. 

S'il nous est difficile de prétendre pouvoir vous aider à changer la face du monde, ces quelques gestes pourront aider les habitants d'Alep d'une manière ou d'une autre.

1. Soutenez les médecins et les hôpitaux

De nombreux hôpitaux ont été détruits dans les bombardements du régime syrien et de la Russie. D'ailleurs, le dernier hôpital pédiatrique a dû être évacué fin novembre après avoir été touché par des explosifs. La scène avait été filmée en direct, nous laissant sans voix devant nos écrans (voir vidéo ci-dessous). Pour fournir des médicaments, des équipements et apporter un soutien financier aux médecins, des campagnes de récolte de fonds sont organisées par de nombreux organismes comme l'Union des organisation de secours et soins médicaux,  les Médecins du Monde, Médecins sans frontières… Pour faire un don, cliquez ici. Vous pouvez également soutenir l'association Syrian American Medical Society en faisant un don sur ce site.

2. Signez des pétitions

Ça peut vous paraître dérisoire mais pourtant, votre voix sur une pétition compte.  Alors signez et faites signer celle de Médecins du Monde pour "faire cesser le massacre d'Alep", celle de change.org pour "un appel pour l'arrêt immédiat des bombardements en Syrie" et toutes celles qui vous semblent légitimes.

3. Manifestez

Les manifestations permettent de faire pression sur le gouvernement pour le pousser à agir. Des manifestations s'organisent quotidiennement à travers le monde. Ouvrez vos yeux, vos oreilles et vos écrans (les réseaux sociaux sont une bonne source pour vous tenir informée des évènements) et n'ayez jamais d'hésitation à annuler un souper entre potes ou un ciné entre amoureux pour aller crier votre chagrin face à ces injustices. Et si vous n'en trouvez pas près de chez vous, à vous de jouer pour en créer une!

4. Aidez les réfugiés

Médecins du monde, notamment, recherche différents types de bénévoles (médecins, interprètes…).  Favorisez également les "circuits courts" des petits ONG comme le Collectif de développement et de secours syrien (CODSSY) qui créé des projets en Turquie, au Liban ou en Syrie pour aider les réfugiés et victimes du conflit. Vous pouvez également venir en aide aux réfugiés en faisant un don à l'assocation Save The Children qui s'occupe des enfants et familles syriennes touchés par le conflit. Ici, on vous présentait l'association Share Food, qui s'occupe d'aller apporter de la nourriture aux réfugiés dans Bruxelles.

Pour aller plus loin:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.