Home @Home & Sorties 10 choses que vous ne saviez pas sur « Le Diable s’habille en...

10 choses que vous ne saviez pas sur « Le Diable s’habille en Prada »

L'horrible rédactrice en chef jouée par Meryl Streep aura réussi à vous effrayer sur le quotidien des employés d'un magazine féminin. Alors que vous avez toutes adoré détester Miranda Priestly, il y a certainement des anecdotes du film qui vous ont échappé.

Sorti en salle il y a tout juste dix ans (tout ceci ne nous rajeunit guère), le film Le Diable s'habille en Prada raconte l'histoire d'Andréa Sachs, une jeune diplômée en journalisme qui est engagée pour suivre un stage au sein du magazine de mode Runway. En plus de vous confier que l'ambiance à la rédac' du Flair est bien plus sympa (vous en doutiez?), on partage avec vous quelques infos croustillantes de ce film mythique.

1. La scénariste angoissée face à Meryl Streep

Bien que la scénariste Aline Brosh McKenna ait elle-même écrit le script, les talents de Meryl Streep ont réussi à la traumatiser.

Lorsqu'elle se retourna pour dévisager Andréa de haut en bas, j'ai été complètement terrifiée.

Rappelez-vous cette scène…Son regard de tueuse vous a foutu la chaire de poule.

gg

2. Anne Hathaway elle aussi traumatisée

L'interprète d'Andréa se souviendra longtemps de sa rencontre avec Meryl Streep. Toute heureuse de partager cette aventure avec une si grande comédienne, la jeune femme lui partage son enthousiasme. C'est alors que Meryl Streep lui aurait répondu

Ma chère, c’est la dernière fois que je suis gentille avec toi.

En effet, durant tout le tournage du film, l'actrice oscarisée fut d'une froideur glaciale afin d'interpréter au mieux son person­nage dans Le Diable s’ha­bille en Prada. On vous rassure tout de suite, une fois sortie de la peau de cette méchante sorcière, la comédienne a la réputation d'être d'une extrême gentillesse.

gg

3. La fameuse scène du pull totalement improvisée

Rappelez-vous la scène où Andréa assiste à une discussion au sujet de ceintures qu'elle "ose" prétendre être identiques. Miranda Priestly se lance alors dans un monologue fracassant sur le pull bleu céruléen porté par Andréa. Il s'avère que ce discours est le fruit de l'imagination débordante de Meryl Streep: aucune des références à l'histoire de la mode qu'elle fait ne sont vraies. Aucune.

gif

4. Nigel aurait dû être plus sympa

Le personnage de Nigel interprété par Stanley Tucci était supposé être beaucoup plus gentil.

Personne n'est aussi gentil. Personne n'a le temps ou une raison de l'être.  

C'est après avoir reçu ce genre de commentaire au sujet de ce personnage que la scénariste a décidé de revoir le profil de Niguel, et de lui retirer son côté trop "gentil ange gardien prêt à vous sauver".

gg

5. Un mariage grâce à Emily Blunt

L'actrice Emily Blunt, en plus de jouer à merveille le rôle de l'assistante jalouse, carriériste mais terriblement attachante, s'avère être un véritable Cupidon. C'est en effet à l'occasion de son mariage que l'acteur Stanley Tucci a rencontré sa future femme qui n'est ni plus ni moins que la soeur de l'actrice.

gg

6. Une insulte qui en dit long

Le moment où Miranda Priestly balance à Andréa la raison pour laquelle elle a décidé de l'engager est d'une cruauté sans pareille. D'un air glacial, elle lui jette au visage qu'elle a choisi "la fille intelligente et grosse". Au travers de cette insulte, la scénariste avoue avoir voulu véhiculer un message fort concernant la mode et ses ditkats de minceur. Andréa qui est une fille au corps splendide (difficile de faire plus jolie…), est alors considérée comme étant grosse parmi ces mannequins et ces fringues taille 0.

gif

7. Miranda ne sort plus de la tête de la scénariste

Depuis la sortie du film, McKenna révèle qu'elle pourrait écrire des pages entières sur Miranda occupée à insulter sans retenue toutes les personnes qu'elle croiserait sur son passage. On adorerait pouvoir les lire…

hh

8. Meryl Streep a le coeur sur la main

Bien qu'elle interprète mieux que quiconque le rôle de la parfaite salope dans ce film, l'actrice Meryl Streep s'avère être bien plus gentille et généreuse dans la vraie vie. Pour preuve, cette dernière a revendu toutes ses tenues portées dans le film afin de reverser la totalité des gains à des associations caritatives.

ll

9. Des costumes pour 1 million de dollars

Un film qui traite de la mode ne pouvait se faire sans faire appel à une des stylistes les plus en vogue: Patricia Field. Cette dernière n'a pas lésiné sur le budget des costumes pour habiller les acteurs. À côté des nombreux emprunts, plus d'un million de dollars aurait été dépensé pour le tournage du film.

gg

10. Les inspirations de Meryl Streep pour son personnage

Vous pensiez peut-être que l'actrice avait pris Anna Wintour (rédactrice en chef du Vogue US) pour exemple afin de créer son personnage de Miranda Priestly. Il s'avère pourtant que Meryl Streep se soit inspirée du calme olympien de l'acteur et réalisateur Clint Eastwood et du physique particulier de la légendaire mannequin Carmen Dell’Orefice.

hh

Envie de connaître d'autres anecdotes sur des films que vous adorez?

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.