Home @Home & Sorties 10.000 € la grappe de raisins. Pourquoi les fruits sont si chers...

10.000 € la grappe de raisins. Pourquoi les fruits sont si chers au Japon?

Flickr
Une grappe de raisins a été vendue 10.000 € aux enchères au Japon. Ce n'est pas la première fois que des fruits sont vendus à prix d'or. Pourquoi? On vous explique ce qui justifie le tarif exorbitant de ces plaisirs sucrés. 

Des enchères ont lieu fréquemment au Japon pour vendre des fruits exotiques. Les acheteurs sont nombreux à lever la main pour surenchérir afin de se procurer les meilleurs mets. C'était encore le cas ce jeudi, 10.000 € ont été déboursés pour une grappe de raisins. Á ce prix-là, on savoure même les pépins. 

Fruits de luxe

Manger cinq fruits et légumes pa jour. Au Japon, c'est presque impossible. Les Japonais vouent un culte total aux fruits et légumes. Une pastèque à 3000 €, deux melons pour 13.000 €, c'est le quotidien des vendeurs de fruits de luxe. Les corbeilles à offrir ont un succès fou. Ces cadeaux sont très bien vus et montrent un certain prestige. Il s'agit généralement de fruits importés mais rien, à priori, ne justifie un prix si élevé. Si ce n'est le principe de l'offre et la demande. 

Et au supermarché?

Heureusement, les fruits et légumes japonais ne coûtent pas tous aussi cher Sinon, avoir une alimentation équilibrée relèverait carrément du défi. Malgré tout, les prix sont hautement supérieurs à ceux que l'on connaît dans nos supermarchés. Une petite pomme coûte presque 2 € et un kilo d'oranges se vend à 13 €. 6 tomates pour 30 €, non merci.

Pourquoi ces prix?

En fait, le fruit n'est pas un aliment qui fait partie de l'alimentation de base au Japon. Contrairement à chez nous, il n'est pas considéré comme un snack à emporter et à manger goulûment. Le fruit se découpe avec précision, il se prépare avec attention et se mange avec respect. C'est un plaisir rare à s'offrir de temps à autre. De plus, les chaînes de production sont très longues avec les problèmes météorologiques. Tempêtes, moussons, les cultures sont souvent réduites à néant. Malheureusement, avec la conjoncture économique actuelle, les prix risquent d'augmenter d'année en année. Bon à savoir avant de partir visiter ce si beau pays. 

On voyage cet été? 

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.