Home Forme Une mauvaise nuit de sommeil = 6 mois de fast food

Une mauvaise nuit de sommeil = 6 mois de fast food

Corbis
Lundi matin, vos paupières peinent à rester ouvertes après la fiesta du week-end. Comble du désespoir, une étude américaine vient de prouver que le manque de sommeil faisait grossir. Et était aussi dévastateur qu'une demi-année de MacDo.

Il fallait déjà composer avec les cernes et la mine de cendre froide, maintenant il nous faut en plus redouter les kilos. Adeptes des nuits presque blanches, méfiez-vous. Des chercheurs de l'hôpital Cedars-Sinaï de Los Angeles, ont constaté qu'un dodo trop court et 6 mois de Junk-Food, ont le même impact sur la santé. Naaaaan!

Trop de sucre!

Tout comme une trop grande consommation d'aliments gras, la privation de de sommeil, diminue la sensibilité du corps à l'insuline, l'hormone chargée de maintenir stable le taux de glycémie. Conséquence: pour compenser, l'organisme produit davantage d'insuline, amenant dans son sillage des risques de diabète et d'obésité. Le rêve en somme.

Récupérer en beauté

Pas de panique, vous ne vous réveillerez pas demain avec les poules, en ayant doublé de volume. Il s'agit ici d'un principe d'hygiène de vie à long terme. On rappelle que pour qu'un sommeil soit réparateur, il doit au minimum être d'une durée de 7 heures. Et histoire de veiller globalement sur notre santé et notre silhouette, on associe de bonnes nuits à la pratique régulière d'un sport et à une alimentation variée. Ou, au choix, on fait l'impasse sur un épisode de notre série préférée qui s'accompagne trop souvent d'un paquet de chips.

Blague à part, parce qu'un sommeil de qualité ne s'improvise pas:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.