Home Forme À sa mort, sa chanson devient hymne contre le cancer du sein

À sa mort, sa chanson devient hymne contre le cancer du sein

Le dernier souhait de Chrissy Amphlett avant sa mort d'un cancer du sein: pousser les femmes à faire examiner leur poitrine. Durant des années, elle a été la chanteuse de The Divinyls, un groupe australien auteur d'un hit international: "I touch myself". Désormais, ce hit prend une tout autre dimension…

Une échographie et une mammographie n'avaient pas permis de détecter son cancer. Pourtant, la chanteuse australienne Chrissy Amphlett a découvert, toute seule, peu après ces examens, une petite boule. Une biopsie a conduit à un diagnostique sévère: un cancer du sein. 

Mais Chrissy Amphlett n'a pas baissé les bras. Elle a souhaité que son single de 1990, "I touch myself", devienne l'hymne de la campagne australienne contre le cancer du sein. Ce qui était au départ une chanson sexy et osée sur la sexualité féminine a pris, avec la mort de Chrissy, un nouveau sens porteur d'espoir.

Avec l'aide de son compagnon, du Cancer Council Australia et de dix chanteuses australiennes (dont Olivia Newton-John), sa chanson est devenue un encouragement pour toutes les femmes du monde à faire examiner leurs seins. 

On parie que ça vous donnera, à vous aussi, la chair de poule?

Découvrez plus d'infos sur la campagne ici.

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.