Home Forme 8 femmes dévoilent leur cellulite, sans complexe!

8 femmes dévoilent leur cellulite, sans complexe!

Suite à un accouchement ou à une prise de poids, les femmes sont toutes logées à la même enseigne: la cellulite s’est invitée sur leur peau. Il est plus que temps de commencer à accepter cette peau d’orange si difficile à faire disparaître. Parce qu’en fait, elles ne nous rend pas moins belles.

1 / 8
<strong>Caroline</strong>, 22 ans
<strong>Clarisse, </strong>25 ans
<strong>Valérie, </strong>29 ans
<strong>Dorothée, </strong>24 ans
<strong>Stéphanie, </strong>29 ans
<strong>Nathalie, </strong>26 ans
<strong>Inès, </strong>27 ans
<strong>Yasmine</strong>, 24 ans
<strong>Caroline</strong>, 22 ans
Caroline, 22 ans

“À l’âge de 18 ans, on m’a diagnostiquée un SFC et de la fibromyalgie. J’ai donc dû arrêter mes cours de danse classique. Mon corps ultra ferme s’est alors peu à peu ramolli. Mais j’aime quand même mes fesses et je les accepte telles qu’elles sont, avec la peau d’orange qui va avec.”

Lingerie: Marie Jo

<strong>Clarisse, </strong>25 ans
Clarisse, 25 ans

“Je vois surtout de la cellulite au niveau de mes genoux. Mes fesses sont plus ou moins épargnées, même après être passée d’une taille 38 à un 42. Contrairement à la plupart des femmes, je suis assez heureuse avec ce corps. Je suis fière de mes rondeurs et de mon derrière féminin.”

Lingerie: Hunkemöller

<strong>Valérie, </strong>29 ans
Valérie, 29 ans

“Après la naissance de mes enfants, mes fesses étaient horriblement grosses. Et j’ai eu un déclic: il était temps d’avoir une vie plus saine! En perdant du poids, j’ai gardé ma cellulite, mais mes fesses sont plus fermes et mon corps en meilleure santé. Et c’est ce qui compte.”

Lingerie: Hunkemöller

<strong>Dorothée, </strong>24 ans
Dorothée, 24 ans

“Mes fesses sont rondes et fermes. J’adore leur forme, je trouve que c’est la plus belle partie de mon corps. Pourtant, quand je participe à un concours d’athlétisme ou que je suis en bikini, je ressens un manque de confiance en moi. Depuis ma grossesse, j’ai des vergetures et ma peau est inégale, et j’avoue avoir du mal à l’accepter.”

Lingerie: Etam

<strong>Stéphanie, </strong>29 ans
Stéphanie, 29 ans

“J’aime mes fesses rondes et généreuses. Mais soyons honnêtes: j’aimerais qu’elles soient un peu plus fermes. Après ma première grossesse il y a six ans, mon corps a totalement changé, et ma peau aussi. Je compte travailler cette partie de mon corps à l’avenir.”

Lingerie: Marie Jo

<strong>Nathalie, </strong>26 ans
Nathalie, 26 ans

“Une fois passé le cap des vingt ans, j’ai pris conscience de mon corps, et donc de la cellulite sur mes fesses. Oui, être plus fine et plus ferme c’est toujours bien, mais en été, je me balade en bikini, en petit short ou en jupe sans aucun souci.”

Lingerie: Marie Jo

<strong>Inès, </strong>27 ans
Inès, 27 ans

“Plus je vieillis, plus mes capitons sont visibles. Heureusement, je prends en sagesse en grandissant. Avec les années, j’ai vraiment commencé à aimer mes fesses. Et pour continuer à les adorer, je fais du sport deux heures par jour. Non pas pour maigrir, mais juste pour rester en forme mentalement et physiquement.”

Lingerie: Marie Jo

<strong>Yasmine</strong>, 24 ans
Yasmine, 24 ans

“Dès les premiers signes de la puberté, les capitons sont apparus. Après avoir fort maigri suite à mes deux grossesses, ma peau d’orange n’a fait qu’empirer. Mais mes grossesses m’ont appris à me libérer de mon corps. Finalement, il n’y a rien de mieux qu’un bon jeans pour résoudre ce genre de problème.”

Lingerie: Marie Jo

Lire aussi:

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.