Home Forme 4 aliments festifs et light

4 aliments festifs et light

La nouvelle qui fait mal, c'est la British Dietetic Association qui nous l'offre: en période de Fêtes, une personne moyenne prend environ 3 kg. Pour contrer le destin, on agrémente nos festins de fin d'année de ces 4 aliments légers et sains.

1. La dinde

Zappez agneau et gibier, l'as de votre menu de Noël 2013, c'est la dinde. Parce que la volaille, c'est light. Et délicieux. Et festif, aussi. La condition pour bénéficier de ses atouts brûle-graisses? Ne pas manger la peau et miser sur une dinde bio. Une étude de l'Université du Wisconsin a prouvé que les dindes élevées biologiquement contenaient plus d'acide linoléique conjugué, nutriment puissant qui augmente la masse musculaire et réduit la masse graisseuse.

Ce n'est pas tout Une part de dinde conférerait jusqu'à 65 % de l'apport en protéines journalier recommandé. La copine du poulet est également riche en vitamines B3 and B6, réputées pour diminuer le taux de cholésterol et booster la production de globules rouges.



2. La cannelle

La plus féerique des épices a un potentiel brûle-graisses, c'est ce que confirme une étude publiée dans le Journal of the American College of Nutrition. Pendant 12 semaines et 2 fois par jour, les participants de l'étude se sont vu prescrire un extrait de cannelle. À la fin de l'étude, une partie d'entre eux affichaient un niveau plus faible de masse grasse (poids de la graisse localisée sous la peau, autour des organes) et plus élevé de masse maigre (poids des cellules, organes, os, muscles…).

Ce n'est pas tout Tous affichaient un niveau de "stress oxidatif" plus faible, responsable de la rouille des tissus, des muscles, des artères et des cellules nerveuses ou cérébrales.

3. L'airelle

Avec ses 46 mini-calories par 100 g, l'airelle est l'un des fruits les plus légers du marché. Son pouvoir sucrant et sa couleur féerique en font un aliment de choc pour réaliser des sauces hivernales.

Ce n'est pas tout L'airelle est un concentré magique de vitamines C et E, de fibres et d'antioxidants. Elle est régulièrement prescrite contre les calculs rénaux, les infections urinaires, les inflammations des gencives. À consommer sans modération, donc.

4. La châtaigne

La châtaigne est la noix la moins calorique. Grâce à sa haute teneur en amidon et à sa saveur légèrement sucrée, elle a un vrai potentiel rassasiant et réduit votre envie de craquer pour des friandises.

Ce n'est pas tout Une étude menée par des chercheurs de l'Université d'Harvard a démontré que celles et ceux qui mangeaient une poignée de châtaignes par jour avaient 20 % de risques en moins d'être sujets à des maladies dites communes (tabagisme, obésité, maladies mentales…).

À table!

Ne cherchez plus, vous avez là votre plat de réveillon: une dinde joliment dorée, des châtaignes grillées et une compote d’airelles (avec édulcorant ou un zeste de sucre) parfumée à la cannelle. Un régal pour les papilles, le moral et la santé!

Pour le reste, privilégiez la mesure. Dire non aux zakouskis et à la bûche, sincèrement, c'est pas humain. Pas plus que d'échanger des cadeaux en buvant de l'eau du robinet. Mangez et buvez de tout, mais en quantité raisonnable.

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.