Home Food « 1 repas, 1 euro », le compte à suivre pour faire...

« 1 repas, 1 euro », le compte à suivre pour faire le plein de recettes à petits prix

Via le compte Twitter « 1 repas, 1 euro », Marina partage quotidiennement des recettes simples, équilibrées et gourmandes à moins d’un euro. Son concept fait le buzz ! En un peu plus d’un mois, plus de 30 000 gourmets la suivent.

Avril 2021, Marina lance son compte Twitter « 1 repas, 1 euro ». Son objectif ? Offrir des recettes variées à petits budgets afin de permettre à tout le monde de bien s’alimenter. « Je considère que les conséquences de la malnutrition chez les personnes précaires est beaucoup trop négligées : on plaisante énormément sur les étudiants qui ne mangent que des pâtes, mais en vérité, c’est très grave. Comment concilier les études, la pression associée, performer intellectuellement tout en assumant parfois un job en parallèle si on ne se nourrit pas convenablement ? Pour la santé physique et mentale, c’est vital » explique la Lilloise à nos confrères de aufeminin.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

“1 repas, 1 euro”

Depuis le lancement de son compte Twitter qui est aujourd’hui suivi par plus de 30 000 personnes, Marina partage quotidiennement des idées de recettes avec une liste de courses précises, les quantités nécessaires et les prix des ingrédients. Taboulé au thon, riz au pesto et steak végétal maison, bolognaise de lentilles, briochette chocolat, croque « comme au McDo » ; pâtes crémeuses curry-champi-œufs, dahl coco-corail, riz et carottes, gratin de chou-fleur et pommes de terre… Voilà autant de propositions alléchantes.

Toutes les recettes élaborées par la Française sont saines, simples à réaliser et coûtent moins d’un euro. « Avec un tel budget, on ne peut pas s’attendre à avoir un panel d’aliments larges. L’idée, c’est donc que ça soit équilibré, en réutilisant un même aliment plusieurs fois dans la semaine, mais en variant la façon de le cuisiner. Cela donne une impression de diversité et permet de garder le plaisir de manger » explique-t-elle à Ouest France.

Envie de suivre Marina ? C’est par ici.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Lire aussi: