Home Culture VICTOIRES DE LA MUSIQUE: parité et message fort étaient au rendez-vous

VICTOIRES DE LA MUSIQUE: parité et message fort étaient au rendez-vous

Getty
Le vendredi 14 février se déroulait la 35ème édition des Victoires de la Musique qui célèbre la chanson française, dans l’amphithéâtre de la Seine Musical de Boulogne Billancourt. Ce qu’on retient surtout? La part belle qui a été faite à la parité, avec une série de trophées remportés par des femmes!

Sur les huit trophées qui ont été decernés ce soir-là, cinq se sont vus remis à des femmes. Eh oui, tout d’abord, Vitaa, en duo avec Slimane, s’est vu remettre le prix de la chanson de l’année avec « Ça va, ça vient ». Clara Luciani s’est vue sacrée « meilleure artiste féminine », devant Angèle. Suzane est repartie avec le trophée de « révélation scène ». Rajoutons aux victoires l’album « Les failles » de Pomme, élu « album révélation » et enfin, Angèle, récompensée par le titre de « concert de l’année » avec son « Brol Tour ».

Pour les trois autres catégories, PNL a remporté le prix de la « création audiovisuelle », Philippe Katerine celui d »artiste masculin » et enfin, « âme fifties » d’Alain Souchon, celui d' »album de l’année ». Alain Souchon signe d’ailleurs avec ce trophée sa dixième Victoire.

Chanter pour défendre des droits

Ce que l’on souhaite également retenir de cette édition, c’est la chanteuse Hoshi qui chante contre l’homophobie. Avec son titre « Amour censure », elle fait passer un message fort: « Est-ce qu’on va un jour en finir avec la haine et les injures? Est-ce que quelqu’un viendra leurs dire qu’on s’aime et que c’est pas impur? », crie haut et fort Hoshi dans sa chanson. Sa prestation s’est terminée sur un baiser, pendant que des extraits de propos homophobes étaient diffusés dans le même temps.

Un message qui fait du bien et qui a d’ailleurs été applaudi par le public.

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.