Home Culture Un clitoris géant s’expose à Bruxelles!

Un clitoris géant s’expose à Bruxelles!

C’est le seul organe humain entièrement dédié au plaisir… alors, il est plus que normal qu’une sculpture lui soit consacrée! C’est maintenant chose faite, à Bruxelles!

C’est l’artiste belge Laurence Dufaÿ qui a eu l’idée de créer un clitoris géant! Une œuvre qui sera exposée jusqu’au 12 décembre à Bruxelles, dans l’Espace Art’mazaone de Saint-Josse et dans le cadre de l’exposition « À corps perdu ».

Dénoncer l’invisibilité du clito

Ainsi, la sculpture, baptisée « Clitoriz soufflé » mesure près de trois mètres de hauteur et a été construite à base de mousse polyuréthane (d’où le nom de l’œuvre). Une œuvre symbolique quand on sait à quel point le clitoris est un organe méconnu et sous-représenté. Ainsi, ce n’est que cette année que le clitoris a fait son apparition dans un manuel scolaire! En 2017, oui! L’artiste, qui est diplômée d’un master en anthropologie prospective, n’hésite d’ailleurs pas à parler de ce tabou du clitoris dans notre société comme d’une « excision intellectuelle. » Ce n’est donc pas un hasard si elle a voulu le représenter dans des proportions gigantesques… Une manière de dire: « Vous ne pouvez pas éviter de le voir, alors regardez-le, admirez-le, apprenez à le connaître ».

Le cas du viol

Le seul bémol de cette œuvre n’en est pas vraiment un! En gros, de nombreuses mouches s’en approchent, car elles sont attirées par la colle fabriquée à base de farine et de sucre. Elles viennent se coller au clitoris géant, butinent la sculpture. Si les indésirables suscitent le dégoût, ils auront au moins permis de soulever un sujet tabou: celui de la stimulation du clitoris lors d’agressions sexuelles. Un geste qui provoque parfois, chez les victimes des orgasmes purement techniques, automatiques si vous voulez. Or, ces situations provoquent évidemment des troubles psycho-traumatiques chez les victimes par la suite de l’agression.

A corps perdu, jusqu’au 12 décembre 2017 dans les locaux d’Amazone, entrée gratuite (Bruxelles).

À lire aussi sur le sujet:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.