Home Culture Télévision Mariés au premier regard: le CSA ouvre une instruction contre RTL

Mariés au premier regard: le CSA ouvre une instruction contre RTL

Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA), qui a un droit de contrôle sur les émissions diffusées par  RTL-TVI depuis le mois de juin dernier, a ouvert sa première instruction contre la chaîne privée au sujet du programme “Mariés au premier regard”.

Si la nouvelle émission de RTL-TVI fait un carton et réunit, chaque semaine, près de 500.000 fidèles, elle suscite aussi bien des polémiques. Unir deux inconnus qui ne se sont jamais rencontrés sur base de leur compatibilité? C’est plutôt fort de café et, c’est surtout du jamais vu chez nous! Olivier Maingain, le bourgmestre de Woluwe-Saint-Lambert, a d’ailleurs refusé de marier les couples candidats dans sa commune.

Quatre plaintes

Et pourtant, ce n’est pas sur le contenu du programme que porte l’instruction du CSA. Si quatre plaintes concernant l’éthique de l’émission ont bel et bien été déposées auprès du CSA, l’instance de régulation affirme ne pas avoir à se prononcer sur cet aspect, “faute d’enjeu au regard de la législation applicable”, dit-elle.

Placement de produit

En revanche, le CSA a décidé d’enquêter sur la présence de marques commerciales au sein du programme, des faits également dénoncés par les plaintes reçues à l’encontre de “Mariés au premier regard”. Si au terme de ses investigations, le secrétariat d’instruction du CSA juge qu’il y a eu une faute, il fera part de son dossier à l’instance décisionnelle du CSA. Si elle aboutit aux mêmes conclusions, il y aura risque de sanction! Mais, que les fans inconditionnelles du programme se rassurent, ces sanctions sont souvent financières et l’émission ne devrait donc pas être en danger!

Plus d’infos sur “Mariés au premier regard”: