Home Culture Justin Prentice (Bryce Walker) nous parle de la difficulté de tourner des...

Justin Prentice (Bryce Walker) nous parle de la difficulté de tourner des scènes de viol pour « 13 Reasons Why »

58th Monte-Carlo Television Festival - Day 5 Golden Nymph Awards Ceremony Red Carpet arrivals, at the Grimaldi Forum, Monaco. Justin Prentice. Reporters / Crystal Pictures

Justin Prentice n’a rien à voir avec son personnage de Bryce Walker dans 13 Reasons Why. À l’inverse du détestable misogyne qu’il incarne dans la série de Netflix, c’est un acteur charmant que nous avons rencontré au festival de télévision de Monte-Carlo.

Est-ce difficile de camper un personnage aussi sombre?

« En tant qu’acteur, c’est plutôt grisant. C’est un vrai rôle de composition, qui m’a demandé beaucoup de préparation. J’ai regardé des films, des séries, des documentaires sur le harcèlement sexuel. J’ai rencontré des experts, travaillé avec des psychiatres. J’ai aussi suivi des affaires judiciaires. J’ai appris énormément de choses. Par exemple, contrairement à ce que l’on pourrait croire, la plupart des viols ne sont pas commis au hasard dans une allée sombre. Les violeurs s’attaquent souvent à des personnes de leur entourage. »

Certains fans de la série ont été jusqu’à vous menacer…

« C’est vrai, mais je n’y prête pas attention car notre communauté de fans est très forte et nous recevons principalement des messages de soutien. Heureusement, la plupart des gens savent faire la différence entre le personnage et l’acteur. »

Auriez-vous préféré obtenir un autre rôle que celui de Bryce Walker?

« La plupart des acteurs de la série ont, au départ, tous passé le casting pour les rôles de Clay et Hannah… sauf moi, à qui on a immédiatement attribué le rôle de Bryce. Il fallait bien que quelqu’un endosse le rôle du méchant! A l’avenir, j’aimerais quand même pouvoir jouer un mec sympa, surtout envers les femmes. J’ai également fait une apparition dans la série Preacher et, là aussi, je jouais un violeur. Je n’ai pas envie qu’on m’enferme dans une case! »

13 reasons why est le miroir de la société actuelle. Il faut que ça s’arrête! »

Vous attendiez-vous à ce que la série rencontre un tel succès?

« Pas du tout! Sur papier, je trouvais l’histoire géniale et j’espérais simplement qu’elle soit entendue par des jeunes et leurs parents. Je voulais qu’elle aide des ados à se livrer, à s’ouvrir à parler de leur stress, de leur dépression, de leurs pensées suicidaires, du harcèlement qu’ils subissent. C’est triste mais, cette série est le miroir de la société actuelle. On avait envie d’évoquer ces problèmes pour qu’ils disparaissent, pour que des voix s’élèvent. On ne pensait pas qu’il y en aurait autant. »

Les scènes de viol ont été particulièrement difficiles à tourner.

Selon vous, est-ce indispensable de montrer autant de violence pour en parler?

« Montrer des scènes aussi brutales, c’est une façon d’exposer la gravité des faits: « Voilà ce qui se passe en 2018, il faut que ça s’arrête! » Evidemment, en tant qu’acteur, les scènes de viol ont été particulièrement difficiles à tourner. Heureusement, l’équipe a été géniale, à l’écoute. On se fait tous confiance et cela facilite les choses. Par contre, je ne vous cache pas qu’après une journée de tournage, il ne me suffisait pas d’appuyer sur un interrupteur pour passer à autre chose. Après des scènes violentes, on se réunissait avec les autres acteurs pour décompresser, pour déconner. »

Que pouvez-vous déjà nous dire sur la saison 3?

« Katherine Langford (Hannah Baker) va nous manquer. C’est une actrice géniale et talentueuse. La saison 2 marque un tournant: Clay arrive enfin à la laisser partir. En ce qui concerne Bryce, j’espère qu’on en saura davantage sur son passé, sur ce qui l’a poussé à devenir l’homme qu’il est. Déjà dans la saison 2, on apprend que c’est un garçon qui a grandi seul, livré à lui-même, sans modèles. Ses parents n’étaient jamais là. Il n’a pas toujours été un monstre. »

13 Reasons Why, saison 1 et 2 disponibles sur Netflix.

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.