Home Culture Julie (L’Amour est dans le pré): « Pourquoi je suis restée chez David...

Julie (L’Amour est dans le pré): « Pourquoi je suis restée chez David jusqu’au bout »

RTL TVI
RTL TVI

Depuis qu’il l’a rencontrée au speed-dating, David est fou amoureux de Diane. Et Sophie et Julie, les deux autres prétendantes que l’agriculteur avait invitées à la ferme, l’ont bien compris. A tel point que la première a décidé de faire ses valises prématurément. La deuxième, par contre, a préféré rester, quitte à devoir écouter David lui parler, en long et en large, de l’élue de son coeur… Julie nous explique pourquoi elle n’a pas pris la même décision que Sophie.

Julie, vous avez choisi de rester chez David, alors qu’il ne pensait qu’à Diane. Vous pensiez toujours avoir une chance?

« Non. Avec Sophie, on a tout de suite vu ce qu’il se passait entre eux. »

Je n’allais quand même pas le forcer à m’aimer!

Pourquoi ne pas être partie, comme Sophie?

« Parce qu’à l’inverse de Sophie, qui avait déjà eu une petite histoire avec David avant le début de l’émission, je n’ai pas souffert de la situation. Je n’avais pas de sentiments pour David et donc, je n’étais pas mal. Il devait en choisir une, c’est le jeu. Je n’allais quand même pas le forcer à m’aimer! Mais, je n’avais pas envie de faire faux bond à la production. J’ai voulu respecter les engagements que j’avais envers les équipes de « L’Amour est dans le pré » et rester jusqu’à la fin. »

David n’est pas devenu un copain. Je n’étais pas là pour me faire des amis. J’en ai assez!

David, c’est devenu un copain?

« Non, pas du tout. On s’entendait bien mais je ne me suis pas inscrite à l’émission pour me faire des amis. J’en ai déjà assez. Je regarde « L’Amour est dans le pré » depuis toujours et, quand ma mère et ma soeur ont vu le portrait de David, elles m’ont dit de foncer, de lui écrire parce qu’elles trouvaient qu’il me correspondait. Et c’est vrai qu’il me plaisait… Mais, ça aurait coincé à un moment ou un autre. J’ai 35 ans et je veux avoir des enfants. Même s’il disait qu’il n’était pas fermé à l’idée d’être à nouveau papa, j’ai bien senti que David n’en voulait pas de troisième. »

Depuis, vous avez rencontré quelqu’un d’autre?

« Non. Je suis toujours célibataire et ça me pèse beaucoup. Grâce à l’émission, les gens que je côtoie dans les endroits où je sors savent que je suis libre et j’aurai peut-être plus de chance de me faire draguer. Parfois, on n’ose pas aborder une personne parce qu’on croit qu’elle est en couple… J’ai aussi eu beaucoup de demandes d’amis sur Facebook mais personne ne m’a encore tapé dans l’oeil. »

Je me suis inscrite au casting de « Mariés au premier regard »

C’est vrai que vous vous êtes inscrite au casting d’une autre télé-réalité? 

« Oui, je me suis inscrite au casting de « Mariés au premier regard ». (Dans ce cas de figure, la production écarte généralement les prétendantes mais, ici, ils ne l’ont appris que lorsque David l’avait déjà sélectionnée pour la ferme et il était donc trop tard, Ndlr). Et, avec du recul, je pense que c’est une émission qui m’aurait davantage correspondu. Là, au moins, on n’est pas en compétition avec d’autres filles. Et puis, c’est la science et des psychologues qui vous aident à trouver la perle rare, c’est plus profond. »

La télé, c’est votre truc? 

« Oui, même si ça me faisait peur et que, une fois devant les caméras, j’étais très stressée. Mes amis m’ont dit que je n’avais pas été aussi fofolle que je le suis dans la réalité. Je ne serais pas contre l’idée d’en refaire! D’ailleurs, les clients de la sandwicherie dans laquelle je travaille me disent toujours que je devrais en faire car je suis toujours de bonne humeur. Et pourquoi pas devenir présentatrice? »

« L’Amour est dans le pré », chaque mardi, à 20h20 sur RTL TVI. 

Plus d’infos sur l’émission: 

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.