Home Culture Saint-Valentin: 10 BD à offrir à son homme

Saint-Valentin: 10 BD à offrir à son homme

Une bande dessinée? C’est un petit cadeau idéal pour faire plaisir à votre amoureux. Piochez dans notre sélection celle qu’il va adorer… et que vous pourrez lui piquer!

 

1 / 10
Une BD rigolote sur le sexe
Une BD d’une beauté vertigineuse
Une BD en hommage aux héros oubliés
Un manga haletant avec des zombies
Une BD marrante pour découvrir la vie d’un spationaute
Un roman graphique qui multiplie les pistes
Une BD pour les gourmets
Une BD pour les dingues de BD
Une BD au rythme sauvage des favelas
Une BD sur les enfants de l’atome
Une BD rigolote sur le sexe
Une BD rigolote sur le sexe

Inspirée par le succès de la chaîne Dirtybiology sur YouTube (450.000 abonnés), ce gros album passe en revue des tas de questions qu’on ne s’est pas forcément posées. C’est quoi exactement le sexe? Depuis quand ça existe? Pourquoi y a-t-il différentes formes de pénis? (Si, si… et elles ont de quoi laisser songeuses…) On découvre des rites amoureux plus qu’improbables, la sexualité morbide de certains mollusques, la naissance des guêpes du figuier (et on se demande qui aura encore envie de manger des figues). Chiche que Chéri ne vous fera plus l’amour de la même façon!

Dirtybiology, la grande aventure du sexe, par Léo et Colas Grasset, (Delcourt).

 

Une BD d’une beauté vertigineuse
Une BD d’une beauté vertigineuse

Emmanuel Lepage livre l’histoire (étonnamment passionnante, promis!) de la construction du phare le plus mythique de Bretagne. Il nous plonge dans une épopée romanesque aux illustrations puissantes, sublimes, dignes des plus grands peintres. On est fan de son travail, mais sa représentation de la beauté et de la violence de la mer nous a particulièrement emballée (pour faire un plus gros cadeau à votre homme, vous pouvez y ajouter sans hésiter La lune est blanche, Un printemps à Tchernobyl ou Voyage aux îles de la désolation, chez le même éditeur).

Ar-Men, l’enfer des enfers, par Emmanuel Lepage, (Futuropolis).

 

Une BD en hommage aux héros oubliés
Une BD en hommage aux héros oubliés

Et si le tout premier drapeau américain avait porté, dissimulée sous l’une des étoiles blanches, une étoile noire destinée à reconnaître la communauté noire? Et si pendant la 2e guerre mondiale, trois soldats blacks partaient à la recherche de cet hommage secret? Yves Sente s’amuse à détourner l’Histoire pour nous raconter une histoire forte. Celle d’hommes et de femmes qui cherchent leur place dans un monde qui la leur refuse. Les dessins de Steve Cuzor sont puissants et le traitement de la couleur original. Un bel album paru dans la magnifique collection Aire Libre de Dupuis, qui fête ces 30 ans cette année.

Cinq branches de coton noir, par Cuzor et Yves Sente, (Dupuis, collection Aire Libre).

 

Un manga haletant avec des zombies
Un manga haletant avec des zombies

Le scénario de cette BD japonaise est signé Takashi Nagasaki, un king du thriller palpitant (il a signé notamment 21th Century Boy et Pluto). Des villages disséminés un peu partout dans le monde disparaissent dans de mystérieux incendies et les corps que l’on retrouve portent des traces de morsures ou de déformations. Les services secrets sont sur les traces d’un jeune archéologue soupçonné de répandre un virus convoité par les terroristes du monde entier. On parie que votre homme ne lâchera pas ce manga avant la dernière page! Et vous pouvez l’accompagner du gros magazine gratuit lancé par les éditions Ki-oon pour présenter le début de leurs 5 premiers mangas en création originale: Ki-oon mag!

King of Eden, tome 1, par Takashi Nagasaki et Ignito, (Ki-oon).

Une BD marrante pour découvrir la vie d’un spationaute
Une BD marrante pour découvrir la vie d’un spationaute

Un spationaute? Un astronaute français, quoi. Marion Montaigne a créé le blog Tu mourras moins bête (mais tu mourras quand même) dans lequel elle parle de sujets scientifiques de manière humoristique. C’est dans la même veine qu’elle nous livre une docufiction sur Thomas Pesquet, jeune Français over confiant en lui, parti vivre 6 mois sur la Station spatiale internationale. Elle nous raconte sa sélection, sa formation et sa mission avec énormément d’humour et d’anecdotes piquantes, tout en distillant des infoss sur l’histoire de la conquête spatiale. Un beau gros album (200 pages) drôle et intéressant.

Dans la combi de Thomas Pesquet, par Marion Montaigne, (Dargaud).

Un roman graphique qui multiplie les pistes
Un roman graphique qui multiplie les pistes

Dans une petite bourgade américaine, l’inspecteur Gloud fait la Une des journaux: pas un criminel ne semble lui résister. Mais le voilà confronté à une série de crimes étranges (vol de chaises, tableaux revendus à la découpe, disparition de panneaux indicateurs…). Invité officiel du festival d’Angoulême (qui est à la BD ce que Cannes est au ciné), l’Américain Matt Kindt s’amuse dans ce vrai-faux polar à faire se croiser des personnages et à multiplier les graphismes dans un immense puzzle dans lequel on prend plaisir à se perdre. Surprenant!

Du sang sur les mains, de l’art subtil des crimes étranges, par Matt Kindt, (Monsieur Toussaint Louverture).

 

Une BD pour les gourmets
Une BD pour les gourmets

Benoît Peeters, avant d’être l’auteur renommé que l’on connaît (il a notamment cosigné Les Cités Obscures), s’est pris de passion pour la cuisine après un repas étoilé. Un véritable coup de foudre suite auquel il a laissé tomber sa prépa au concours de Normale Sup et s’est fait couper les vivres par ses parents. Mais on en vit des galères quand on tente de devenir cuisinier! Aurélia Aurita (autrice du sans tabou Fraise et Chocolat) met ses pinceaux au service des plaisirs de la chair. Elle nous fait partager le goût des aliments en les mettant en couleur dans ce livre en noir et blanc. Scènes cocasses et émotion forment un menu détonant!

Comme un chef, par Benoît Peeters et Aurélia Aurita (Casterman).

Une BD pour les dingues de BD
Une BD pour les dingues de BD

Si on ouvre ce gros volume sans rien en avoir lu, on plonge dans la biographie d’un auteur de BD de Singapour, qui nous livre des anecdotes, des croquis et des images d’archives, des commentaires sur ses œuvres, avec en écho l’histoire de son pays… Mais cet auteur de BD n’existe pas! Tout est inventé par Sonny Liew pour raconter l’histoire de son pays. C’est à la fois une aventure, un roman d’apprentissage et une superbe leçon de bande dessinée. Un album imposant (328 pages!) qui fascinant les amateurs de 9e art.

Charlie Chan Hock Chye, une vie dessinée, par Sonny Liew, (Urban Comics, collection Urban graphic).

Une BD au rythme sauvage des favelas
Une BD au rythme sauvage des favelas

La malédiction d’une sorcière est en train de se réaliser. Dans les favelas, une guerre des gangs éclate. Rubeus, que l’on suit depuis son enfance dans la brutalité des rues de la cité, voit partir sa riche famille adoptive. Il est pris dans des jeux de pouvoir et de manipulation, au son des kalachnikovs et du carnaval de Rio. Démêlera-t-il le vrai du faux? Se laissera-t-il emporter par la violence? Un récit étourdissant porté par un superbe dessin réaliste et dont un dernier tome reste à paraître.

Rio, tome 3/4, par Louise Garcia et Corentin Rouge, (Glénat).

Une BD sur les enfants de l’atome
Une BD sur les enfants de l’atome

Dans les ruines de Tchernobyl, des chasseurs sont envoyés exterminer les chiens touchés par les radiations. Le jeune Kolia est emmené par son père et ses amis à une battue, mais il n’a pas l’âme d’un tueur de chiens. Dans les sous-sols de la ville, il rencontre les gamins qui ont survécu à la catastrophe. Ils tentent de survivre à ce monde hostile qui les a oubliés. Une aventure historique au scénario bien construit et aux personnages complexes et attachants, dont l’histoire est complète en 2 tomes.

Les chiens de Pripyat, 2/2 tomes, par Ducoudray & Alliel, (Bamboo, collection Grand angle).

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.