Home Culture Musique Avec sa fausse crise de nerfs, Elisa Tovati veut se la jouer...

Avec sa fausse crise de nerfs, Elisa Tovati veut se la jouer comme Stromae (et c’est loupé)

Elisa Tovati, vous connaissez? Actrice et chanteuse, elle a notamment fait une apparition dans « La Vérité Si Je Mens 2 », et connu son plus grand succès musical en 2011 grâce à son duo avec Tom Dice. Et depuis quelques jours, on ne parle plus que d’elle grâce à son « pètage de plombs » filmé en plein restaurant. Un coup de buzz façon Stromae époque formidable, la subtilité en moins.

D’abord, il y a eu un post sur Instagram, annonçant un rendez-vous très important avec sa maison de disques, et mettant en avant la tenue du jour, histoire qu’on ne puisse pas manquer de faire le rapprochement. Et puis, la crise de nerfs en public, en plein milieu du restaurant.

Vous ne trouvez pas ça un peu brutal de dire ça à une artiste?! Je ne vends pas de la glace Miko, je suis une artiste! C’est mon single, je ne le donne pas à Angèle. Non, je suis désolée, m****. Lâchez-moi. Allez vous faire f**** avec votre musique de m****. Moi j’ai donné ma vie pour la musique! »

Rapidement, le clash est relayé sur les réseaux et affole la toile, d’autant qu’Elisa Tovati ne s’est pas contentée de crier mais bien aussi de tirer la nappe et de se lever violemment de table.

Vous êtes des e******. Vous m’avez pété la vie. J’en suis devenue dingue. J’en dors même plus la nuit. Vous ne m’avez même pas écoutée. Je m’en f*** du spectacle. Moi je souffre, j’en peux plus, vous m’avez tuée. Tu as une bonne raison de me virer maintenant gros c**”

Le cri du coeur d’une artiste au bout du rouleau? Beaucoup sont tombés dans le panneau, à commencer par Julie Zenatti, qui a envoyé un message de soutien à la chanteuse sur Twitter. Sauf qu’en fait, il s’agirait tout simplement d’un coup de comm’ pas si réussi pour la sortie du nouvel album d’Elisa Tovati, qui s’appelle, on vous le donne en mille, « Le coeur est la locomotive des filles émotives ».

Bad buzz

On se souvient du buzz monstre créé par Stromae, « ivre » dans les rues de Bruxelles pour le tournage de Formidable. Alors précurseur de cette tendance au marketing viral impliquant une fausse rumeur lancée par la star elle-même, le maestro belge avait suscité l’admiration pour le buzz créé autour de son single grâce à ses errances dans la capitale.

Sauf que depuis, avec l’avènement des réseaux sociaux, la technique a été répliquée jusqu’à plus soif. Dernier en date, Romeo Elvis, qui a suscité l’agacement de ses fans avec son post laissant à penser que sa compagne, Lena, était enceinte, alors qu’il s’agissait simplement d’annoncer la sortie du clip de « Soleil ».

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Roméo Elvis (@elvis.romeo) le

Au-delà du côté un peu foutage de gueule quand même de la technique (« eh les fans! vous y avez cru, on vous a bien eus »), la fausse paternité de Romeo Elvis et la non moins fausse crise d’Elisa Tovati ont surtout un côté triste: ben quoi les gars, votre musique ne suffit pas à faire parler de vous?

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.