Home Culture LONDRES: pourquoi il faut absolument voir l’exposition Fashioned from Nature

LONDRES: pourquoi il faut absolument voir l’exposition Fashioned from Nature

Fashioned from Nature - Victoria&Albert Museum
Fashioned from Nature - Victoria&Albert Museum

Le Victoria & Albert Museum de Londres dévoile jusqu’au 27 janvier prochain une exposition qui explore le rapport complexe et paradoxal, tour à tour créateur et destructeur, qui unit la nature et la mode. Fashioned from Nature est une rétrospective qui, sans moraliser, fait germer une réflexion essentielle sur la mode de demain. Et c’est pourquoi il faut absolument aller la voir si vous allez à Londres.

De la nature à la mode

En retraçant l’évolution de la mode au cours des quatre derniers siècles, l’exposition encore disponible quelques semaines au V&A illustre le rôle vital joué par la nature dans la naissance de la mode et le développement de son concept tel qu’on le connaît aujourd’hui. Non seulement source d’inspiration créative inépuisable, la planète a aussi longtemps été considérée comme une mine d’or intarissable pour fournir toutes les matières possibles et imaginables à la création de vêtements.

L’exposition s’ouvre sur quelques fondamentaux de l’histoire textile en abordant la culture du coton et de la laine. Sont traités aussi le rapport originel entre l’homme et la chasse, et l’ouverture des routes commerciales qui ont acheminé la soie d’Italie, l’hermine d’Amérique du Nord et les plantes tinctoriales exotiques d’Amérique du Sud. Ce faisant, Fashioned from Nature expose notamment une robe à l’allure majestueuse, annexée d’une carte du monde sur laquelle sont tracés les longs chemins parcourus par les différents éléments pour être assemblés à Paris. Ainsi, on a devant les yeux une robe qui avant même sa confection, avait déjà marqué les quatre coins du globe de son existence. Si ce vêtement date du 18e siècle et que donc les procédés de fabrication ont bien changé depuis, la plupart des pièces pendues aujourd’hui dans notre garde-robe ont conservé ce caractère globe-trotteur d’antan, au grand dam de l’environnement.

Plus loin au détour des vitrines, on peut également ‘admirer’ une robe en mousseline décorée de milliers de carapaces de scarabées, une paire de boucles d’oreilles ornées de têtes d’oiseaux tropicaux, un chapeau surmonté d’une hirondelle qui semble avoir été immortalisée en plein vol, une ombrelle dont la structure en ossature de baleine a été décortiquée, et puis des fourrures de toutes sortes.

De la mode à la nature

On laisse ensuite les peaux de renard, loup, hermine et chien en bas, pour monter vers la deuxième partie de l’exposition, qui continue de remonter la ligne du temps vers notre époque. Là, rendez-vous est donné pour en découdre avec les concepts d’abondance, de toujours plus et de toujours plus tendance qui caractérisent le monde actuel de la mode. Une mode qui avide de création, a surexploité et épuisé sa puissance créatrice, et laissera une planète complètement fanée aux générations futures si la manière dont elle tend à être consommée n’est pas ajustée. Des écrans habillés d’images d’océans pollués, de matières toxiques déversées dans la nature et d’ouvriers aux conditions de travail bafouées décorent les murs de la salle. Des images galvanisées par les chiffres mortels énumérés sur les panneaux explicatifs. Au milieu de ce décor de fin du monde, de nouvelles vitrines qui montrent une mode qui sait renaître de ses cendres. Des vêtements griffés Burberry à la laine certifiée, des accessoires Stella McCartney aux cuirs végétaux ou encore des pièces labellisées H&M Conscious confectionnés à partir de matériaux recyclés, et aussi quantité d’alternatives ô combien stylées pour tendre vers une mode écoresponsable. Et c’est pour ça que vous devez absolument aller voir Fashioned from Nature si vous êtes une amoureuse de mode et avez prévu un petit citytrip à Londres tout prochainement. Loin d’incarner un pamphlet, l’exposition ne fait qu’écrire l’histoire de la mode, et invite chacun(e) de nous à la ré-écrire pour les siècles à venir.

Informations ici.

Ça se passe aussi à Londres:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.