Home Culture Les nostalgiques de Sons of Anarchy vont adorer cette série

Les nostalgiques de Sons of Anarchy vont adorer cette série

Guerres des gangs, trafic, crime, drames familiaux, intrigue… Tous les ingrédients qui ont fait le succès de Sons of Anarchy sont réunis dans Bad Blood, dernière venue dans le catalogue Netflix. Et on retrouve même des acteurs venus tout droit de Charming au générique.

En l’occurence Kim Coates, alias Alexander “Tig” Trager dans Sons of Anarchy, qui tient ici le rôle principal, celui de Declan, bras-droit du parrain de la mafia de Montréal. Soit l’histoire vraie du clan Rizzuto, adaptée du livre “Business or Blood: Mafia Boss Vito Rizzuto’s Last War”, qui chronique la grandeur et la décadence de Vito Rizzuto, chef d’une famille criminelle déterminée à ramener la paix dans les bas-fonds de Montréal. Un pari ambitieux qu’il va réussir à tenir jusqu’à son emprisonnement en 2006, qui va marquer à la fois l’effondrement de son empire et le début d’une guerre d’influence qui se soldera par son décès en 2013, après que sa famille ait été décimée.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Le fait que le scénario soit inspiré d’une histoire vraie ne rend la série que plus addictive, et dès les premières minutes de l’épisode 1, on se passionne pour les (mes)aventures de Declan, le fidèle associé, et du flamboyant clan Rizzuto auquel il a choisi d’unir sa destinée. Comme dans Sons of Anarchy, les gangs de malfrats (bikers en tête) figurent en bonne place et la série offre une plongée passionnante dans l’univers de la mafia de Montréal. Une ville qui est la véritable héroïne de Bad Blood, ce qui ne manquera pas de séduire tous ceux qui ont eu le plaisir de la visiter, et qui reconnaîtront peut-être quelques adresses à l’écran. Si dans la série, la guerre d’influence fait rage, Bad Blood parvient à mettre tout le monde d’accord et s’avère être la série parfaite à mater avec son mec. Ou en solo, pour se binge-watcher tous les épisodes tranquillement… et retenir son souffle jusqu’au dénouement de la première saison, vraiment surprenant.

Lire aussi:
5 séries Netflix à mater avec son mec
Montréal: les bonnes adresses d’une locale
Ow ow ow, on a enfin trouvé un film de Noël que Chéri regardera sans bouder