Home Culture La série « Friends » est-elle homophobe, sexiste et grossophobe?

La série « Friends » est-elle homophobe, sexiste et grossophobe?

Joey, Chandler, Monica et les autres nous ont fait hurler de rire entre 1994 et 2004. Mais que pensent les jeunes qui découvrent la série culte sur Netflix aujourd’hui? Leur avis serait beaucoup plus critique…

Élue meilleure série de tous les temps en 2015, son humour n’a quasiment jamais été remis en cause. Pourtant, d’après un article du quotidien britannique The Independant, certains gags de « Friends » ne passent pas auprès de la nouvelle génération, bien plus à l’affût des discriminations en tout genre qu’à l’époque.

Des blagues homophobes dans la série Friends

Les millénnials se sentiraient profondément mal à l’aise face à certaines scènes de la série. Par exemple, lorsque Chandler craint que son hétérosexualité soit remise en cause, quand il se montre profondément gêné de son père travesti ou encore lorsque Ross ne réussit pas accepter le fait que sa nounou soit un homme par peur qu’il soit gay.

Des propos sexistes

Joey est-il un macho de première ne portant aucune considération pour les femmes? Dans la série, le coureur de jupons enchaîne les conquêtes et compare les femmes à de la nourriture. L’image a choqué les spectateurs d’aujourd’hui. Ross est également accusé d’adopter un comportement sexiste quand il se montre possessif envers Rachel et l’empêche de se concentrer sur sa carrière.

Monica, victime de grossophobie

La façon clichée dont est représentée Monica ado, en surpoids, choquerait la nouvelle génération. Elle apparaît toujours en train de manger, traînant les pieds et pas futée pour un sou. La série sous-entend qu’elle n’aurait jamais trouvé l’amour et réussi sa vie si elle n’avait pas perdu ses kilos en trop.

Tous les mêmes

La nouvelle génération pointe également le manque de diversité ethniques dans la série américaine. Les 6 acteurs principaux sont blancs et hétéros. « En 236 épisodes, seuls deux personnages non-blancs apparaissent dans « Friends »  » précise d’ailleurs The Independant. Et vous, êtes-vous d’accord avec ces critiques?

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.