Home Culture Insolite Partez à la chasse aux trésors en Wallonie cet été

Partez à la chasse aux trésors en Wallonie cet été

Young asian woman backpacker and traveling looking map for travel at ayutthaya train station background, Ayutthaya Province, Thailand (Young asian woman backpacker and traveling looking map for travel at ayutthaya train station background, Ayutthaya P

Alors qu’on apprend que le trésor caché il y a 10 ans dans les Rocheuses par le millionnaire Forest Fenn vient d’être trouvé, rien n’empêche de vous la jouer Indiana Jones sans quitter la Belgique cet été. Active dans l’événementiel, l’entreprise liégeoise Totemus lance en effet un réseau de chasses aux trésors à travers la Wallonie.

Amay, Bastogne, Binche, Blegny, Coo, Ellezelles, Ferrière, Hélécine, Liège, Malmedy, Modave, Mons, Mouscron, Nivelles, Silly, Soumagne, Stavelot, Tournai, Vielsalm, Waimes, Wavre… L’été n’a pas encore démarré que déjà, toutes ces Maisons du Tourisme wallonnes ont décidé de s’associer à Totemus, et la liste ne fait que s’allonger. C’est que crise sanitaire (et vols long courrier annulés) oblige, la promesse de l’app’ a de quoi séduire: envoyer les curieux à la chasse aux trésors à travers toute la Wallonie.

La promesse? « Permettre aux familles ou aux petits groupes de toutes les générations, de vivre gratuitement une expérience originale sur le territoire exceptionnel de la Wallonie » ! Avouez, ça fait envie, d’autant qu’à mi-chemin entre le jeu de piste et le géocaching, Totemus allie aventure, sport et culture, avec différents niveaux de balades et mise en valeur des richesses et du savoir-faire wallon.

Bon à savoir: si la plupart des chasses aux trésors de Totemus sont prévues pour la marche ou la course à pied, d’autres encore pour le vélo, et une des chasses (Modave) est même dédiée à la voiture. Et comment ça fonctionne alors en pratique?

Tout au long du parcours, les chasseurs sont appelés à résoudre des énigmes qui font appel à leur sens de l’observation : trouver une date au pied d’une statue, compter le nombre de fenêtres d’un bâtiment, renseigner le nom d’une rue… Ce faisant, les chasseurs collectionnent des totems et gagnent des points, appelés « toteez », échangeables contre des cadeaux auprès de parcs d’attractions, musées, plaines de jeux, restaurants etc ».

« Dès la fin mars, nous avons compris que les vacances allaient vraisemblablement se dérouler en Belgique pour beaucoup d’entre nous, expose Benjamin Pirson, fondateur de Totemus. Nous organisions déjà depuis deux ans des chasses au trésor sous forme d’événements, et nous avions une app’ en gestation dans nos cartons… Nous avons dès lors bossé comme des fous pour qu’elle soit disponible dès le 3 juillet ». Avis aux aventurières en herbe: le décompte est lancé!

Plus d’activités en Belgique: 

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.