Home Culture Insolite Dubaï propose aux home workers un “visa télétravail d’un an”

Dubaï propose aux home workers un “visa télétravail d’un an”

Unsplash

Le télétravail constitue désormais la norme pour bon nombre de travailleurs. De quoi donner des idées à certaines villes… C’est le cas de Dubaï, qui propose désormais un “visa télétravail d’un an” qui permet à des home workers de venir s’installer avec leur famille et s’inscrire dans la dynamique économique du lieu, tout en continuant d’exercer leur job initial.

S’il y a bien une chose que la pandémie de Coronavirus a définitivement changé, ce sont nos habitudes, y compris celles de travail. En effet, désormais, nous sommes nombreux à travailler depuis chez nous, le télétravail étant devenu la norme pour une majorité d’entreprises. De quoi donner envie de s’isoler dans des endroits calmes et paisibles, afin de fournir un travail qualitatif malgré l’absence d’interactions sociales avec les collègues.

Un visa comprenant plusieurs points

Et ces nouvelles habitudes de travail ne sont pas tombées dans l’oreille d’un sourd puisque plusieurs pays y ont déjà vu des ouvertures pour attirer des touristes d’un nouveau genre. Dubaï propose à qui le veut un “visa télétravail d’un an”. Le coût? 287$, soit environ 242€. Le visa comprend une série de services sur place, notamment l’ouverture d’un compte bancaire, l’assurance d’obtenir un numéro de téléphone ou encore l’assurance d’inscription dans l’école de votre choix pour vos enfants. De plus, avantage non-négligeable: les détenants du visa seront exemptés d’impôts sur leurs revenus.

Un Saint Graal qui semble presque trop beau pour être vrai… En effet, pour obtenir ce visa spécial, il faudra pouvoir justifier un salaire mensuel de 5 000$ minimum, soit l’équivalent de 4 220€. On note tout de même l’idée dans un coin de notre tête, sait-on jamais qu’un jour une augmentation tombe du ciel!

Lire aussi:

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.