Home Culture FRIENDS: Matt Leblanc répond aux critiques de la génération Y

FRIENDS: Matt Leblanc répond aux critiques de la génération Y

Neontommy
Neontommy

Il y a quelques semaines, la série ‘Friends’ se retrouvait au cœur d’une sacrée polémique. Après avoir été adulée pendant des années, elle a été descendue en flèche par la nouvelle génération, qui la trouvait grossophobe, sexiste et homophobe. Matt Leblanc, qui y jouait alors le rôle de Joey, a un avis bien tranché sur la question.

Pas content, pas content!

‘Friends’, une série qui évoque des thèmes intemporels

La série ‘Friends’ occupait jusqu’il y a peu de temps LA place de la série qui aura fait battre le cœur de tous les kids des 90’s. Mais il y a quelques temps, la génération Y a donné son avis sur cette série qu’elle ne jugeait pas si innocente que ça. Contrairement à nous, les kids new generation ne s’étaient pas gaussés devant les blagues vaseuses de Joey ou les flashback de la jeunesse enrobée de Monica, qualifiant même la série de grossophobe, sexiste et homophobe. Mais pour Joey Tribianni, le personnage incarné par Matt Leblanc, pas question de toucher à sa série. Lors d’une interview avec la BBC pour Top Gear, l’émission US dont il est présentateur, ce dernier a déclaré:

J’ai entendu ces rumeurs sur ces personnes qui tiraient à l’aveuglette sur Friends, mais je ne veux pas rentrer là-dedans. Je suis en complet désaccord avec ça. Dans Top Gear, nous avons tendance à nous tenir éloignés de ce genre de débat politique. Et c’était aussi le cas dans Friends. La série évoque des thèmes intemporels – la confiance, l’amour, les relations, les trahisons, la famille, ce genre de thèmes.

Matt Leblanc ne compte pas laisser la nouvelle génération salir sa série, celle qui lui aura permis de briller sur le petit écran pendant plus de 10 ans. Pour lui, rentrer dans la polémique serait une perte de temps, puisque ‘Friends’ ne fait qu’évoquer des thèmes de la vie de tous les jours. Point barre. Mais une chose est sûre, entre les adorateurs de Friends et ceux qui ne peuvent pas saquer cet humour qu’ils jugent à la limite du raisonnable, un fossé est désormais creusé.

On en a aussi parlé:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.